"Croix-Rousse-Les-Bains" : les pieds dans l’eau au lavoir public

Le club de théâtre "Croix-Rousse-Les-Bains" au Lavoir Public (Lyon 4e) organise jusqu’au 28 juillet une des programmations les plus éclectiques et insolites de cet été. Un moyen chic et bon marché de passer des vacances originales. Visite guidée.

C’est dans un ancien lavoir public des années 1930 que le club théâtre "Au Lavoir Public" a décidé de poser son univers décalé pour son festival estival Croix-Rousse-Les-Bains. Le lieu, à l’architecture industrielle qui n’est pas sans rappeler Berlin-est, a de quoi attirer les lyonnais en mal d’originalité.

A l’entrée trône un bassin de lavage où il fait bon tremper ses pieds en sirotant un cocktail, tandis qu’un peu plus loin se trouve l’ancien lavoir. Affiches arty, anciennes cuves en fer, lampadaire bricolé et transats posés sur un faux gazon viennent parfaire l’ambiance "Berlino-Saint-Tropiste" du lieu. Pour Olivier Rey, un des copilotes du projet, l’endroit rappelle l’esprit ouvrier : "Nous sommes un mélange de plusieurs influences : hipsters, branchés, indé, mais cela reste avant tout un endroit populaire où tout le monde est le bienvenu".

"Des soirées improbables"

Si le club théâtre se veut un laboratoire culturel, la programmation du festival Croix-Rousse-Les-Bains en est indéniablement le reflet. Au programme, atelier de sérigraphie cher à Warhol (mardi 24) et fabrique d’objets (mercredi 25) avec en prime une imprimante 3D. Pour ceux qui sont à la recherche d’une ambiance plus lounge il faudra attendre le vendredi 27 et son apéro Bolito pour venir se prélasser au Lavoir. La soirée de clôture Bye Bye La Plage aura quant à elle des airs de soirée mousse.

Croix-Rousse-Les-Bains surprend par son parti pris de mélanger les genres et de laisser une place importante aux arts numériques. "Nous sommes un lieu culturel, mais avant tout un laboratoire artistique de création. Cela donne lieu à des soirées improbables" avance Olivier Rey. Nul doute que l’apéro lecture autour du thème "comment massacrer une maison de campagne en 18 leçons", entre dans cette catégorie.

“Des vacances chics et pas chères“

Le programme d’été du club théâtre veut faire du festival une destination de vacances à part entière. "Un Français sur deux ne partira pas en vacances cet été, venez à Croix-Rousse-Les Bains", confie tout sourire Olivier Rey. L’esprit ouvrier du lieu se poursuit jusque dans le prix des activités. A 2 euros la cotisation de départ, le prix est ensuite libre pour toutes les activités. "L’argent ne doit pas être une barrière et nous cherchons à rester un lieu populaire et décomplexé". Aucune sélection n’est pratiquée à l’entrée, la seule contrainte étant celle du lieu, qui ne peut pas accueillir plus de 50 personnes.

Grâce à une programmation aussi bigarrée, le club de vacances Croix-Rousse-Les-Bains attire un public très hétéroclite. Pour un quart d’habitués, le club peut se targuer de voir trois quarts de nouveaux arrivants affluer aux activités. La visite du 21 juillet sur l’histoire des pentes de la Croix-Rousse qui ne devait compter qu’une vingtaine de personnes, a vu pas moins d’une centaine de visiteurs se presser à la suite du guide Papy art. Si la plupart des festivaliers sont des gens du quartier, le public reste très large et extrêmement varié.

L’évènement fermera ses portes le 28 juillet, d’ici là il est vivement conseillé d’aller tremper un orteil dans le lavoir de ce festival bien agité.

Pour plus d’informations : http://www.thearte.fr/

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut