5 conseils pour bien préparer sa Fête des lumières à Lyon

Le cœur de Lyon va prochainement battre au rythme de la Fête des lumières - 8 décembre. L'événement peut s'anticiper plusieurs jours à l'avance, découvrez nos 5 conseils pour bien préparer sa Fête des lumières à Lyon qui se déroulera du 6 au 9 décembre 2018.

Pour les Lyonnais, comme les visiteurs d'un soir, la Fête des lumières des lumières mérite à chaque fois une petite préparation. Il y a bien sûr la question du programme (découvrez celui de l'édition 2018, en cliquant ici), mais

ussi toutes les choses qui tournent autour de la Fête des lumières comme les métros à prendre ou les lieux à ne pas manquer, quitte à sortir de la ville. Voici, 5 conseils pour bien préparer sa Fête des lumières.

  • 1) L'importance du jour

Le choix du jour a son importance. Ne pas faire la Fête des lumières le 8 décembre, mais le 6, 7 ou 9 ne change rien à la magie de l'événement. Le dimanche est considéré comme le jour des Lyonnais. Souvent plus calme, il permet de mieux profiter. Vendredi et samedi en sont les parfaits opposés, les deux soirées étant les plus chargées en visiteurs. Le jeudi peut être une bonne alternative si le dimanche est impossible. Petit secret de moins en moins bien gardé, le dernier jour avant le début de la Fête des lumières est celui des répétitions. Il est possible de se balader en ville et d'admirer quelques œuvres si on a de la chance, ou si on reste suffisamment longtemps dans le même secteur. Lors de cette soirée, les journalistes découvrent en avant-première la Fête des lumières, sans forcément connaître les heures des répétitions, le public présent peut alors en profiter sans devoir subir la foule des grands soirs.

  • 2) Ne pas hésiter à sortir du centre

La Fête des lumières dans sa dernière formule est cantonnée majoritairement en presqu'île, une obligation pour raison de sécurité, les entrées et les sorties étant filtrées. Néanmoins, quelques installations sont présentes à l'extérieur et valent toujours le coup d’œil. Cette année, on retiendra Présages de Marie-Jeanne Gauthé et Géraud Périole au parc de la Tête d'or, ainsi que Yu Da Ba Jiao, à l'Odéon antique à côté du Théâtre romain de Fourvière, une oeuvre interactive avec 4 000 fleurs de lotus lumineuses imaginées par MinghsiLighting. Sortir du centre, c'est aussi la garantie d'aller à des endroits souvent plus tranquilles, pour profiter de la Fête sans forcément subir la cohue de la foule.

  • 3) Les expérimentations étudiantes valent toujours le coup d’œil

Les spécialistes de la Fête des lumières le répètent chaque année : les installations les plus intéressantes sont souvent du côté des expérimentations étudiantes. Depuis 2003, un appel à projets est lancé et les étudiants d'une soixantaine d'établissements en France, mais aussi en Europe se plaisent à imaginer des créations qui marquent souvent les esprits. Une quinzaine d'installations est ainsi proposée sur l'esplanade Saint Pothin et dans le quartier de l'Antiquaille (Lyon 5e). Il est ainsi possible de combiner la visite de l'Odéon, et ces expérimentations étudiantes qui méritent souvent le déplacement.

  • 4) Marcher et fuir les métros en presqu’île

Prendre le métro en presqu'île durant la Fête des lumières reste la meilleure façon de perdre son temps, de stresser inutilement, et de se retrouver dans des rames surchargées. Dans la mesure du possible, la marche est la meilleure façon de profiter de la Fête, même pour aller au parc de la Tête d'or. La montée à l'Odéon est effectivement un peu plus sportive, mais la descente offre une belle vue sur la Fête des lumières la nuit. Enfin, pour rentrer après l'événement, mieux vaut marcher un peu pour se rendre vers les stations hors presqu’île, voire de profiter de la ville la nuit, l'hypercentre de Lyon ayant l'avantage de pouvoir se parcourir à pied.

Lire aussi : Grève TCL Lyon : Keolis "assurera la Fête des lumières normalement"

  • 5) Choisir son restaurant et réserver bien à l'avance

Après (ou avant) l'effort, le réconfort. Pour éviter les mauvaises surprises, il est toujours préférable de bien choisir son restaurant en avance et de réserver le plus tôt possible. Combien de visiteurs se sont retrouvés devant des établissements tous complets, finissant par manger ce qui ressemble à un sandwich, sans forcément en avoir le goût. Même s'il est tentant de partir dans les rues de Lyon pour une Fête des lumières sans rien préparer, établir un petit parcours à l'avance, avec une pause au milieu dans un restaurant, ou penser à amener une collation, ne demande pas une grande organisation et évite qu'une belle soirée se transforme en calvaire. Paroles de Lyonnais !

Le programme et toutes les images de la Fête des Lumières 2018 de Lyon

à lire également
Gilets jaunes, casseurs, tensions place Bellecour, météo médiocre, et méthode de comptage plus précise : tous les ingrédients étaient réunis pour que le bilan de la Fête des lumières soit moins bon cette année. Pourtant, selon la ville, la fréquentation reste stable.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut