Laurent Wauquiez 10.16 région
© Tim Douet

Violences faites aux femmes : Wauquiez propose des cours d'autodéfense

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, Laurent Wauquiez a présenté son plan d’action régional pour lutter contre les violences sexistes. Au programme : surveillance accrue dans les transports, lutte contre le communautarisme…et cours d’autodéfense pour les lycéennes.

Pour la journée internationale des droits des femmes, le président de Région Laurent Wauquiez a annoncé un plan régional pour "préserver les libertés et renforcer la sécurité des femmes". Entre les subventions d’associations et les appels à projet, Laurent Wauquiez a décidé de mettre la sécurité des transports au cœur de son action. Déploiement de caméras de vidéo surveillance dans les gares et dans les TER, audit du numéro d’urgence de la SNCF et organisation de "parcours de sécurité qui identifieront et signaleront les points faibles des parcours générant un sentiment d’insécurité dans les gare", dans son programme très sécuritaire le président de Région n’a pas omis de rappeler qu’il avait déjà fait doubler le nombre d’agents de la police ferroviaire.

Cours d’autodéfense, subventions associatives et lutte contre le communautarisme

Plus original, Laurent Wauquiez a également annoncé qu’un crédit supplémentaire serait alloué aux détenteurs du Pass’ Région. Il ne sera cette fois pas question de culture, de manuels scolaires ou de santé mais de subventions à l’inscription à des cours d’autodéfense pour les lycéennes. Rien n’est précisé quant à l’origine des fonds qui serviront à financer ce projet, qui soutiendra également l’achat de matériel pour les associations qui propose des cours d’autodéfense. Accompagné de Christophe Perrin, président d’Habitat et humanisme Rhône, et de Maryvonne Bin-Heng, présidente de l’association Filactions, Laurent Wauquiez a également indiqué le lancement d’un appel à projets pour l’accueil d’urgence de femmes victimes de violences financé à hauteur d’un million d’euros par la Région. Enfin, le président des Républicains n’a pas fait l’économie d’une annonce sur un thème qui lui est cher : la lutte contre le communautarisme. Il a en effet précisé qu’un comité régional de lutte contre le communautarisme serait créé d’ici à 2020, avec l’objectif de faire du sujet un enjeu régional.

 

 

 

 

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut