© Tim Douet

Viol au Sofitel de Lyon : la victime contactée par T. Ramadan et menacée ?

La femme qui accuse Tariq Ramadan de l'avoir violée avec un ami au Sofitel de Lyon, le 23 mai 2014, aurait été contactée par ce dernier et aurait subi des pressions. Tariq Ramadan a nié les faits ce vendredi 6 septembre.

Une nouvelle plainte a été déposée le 12 juillet dernier contre l'intellectuel Tariq Ramadan, 57 ans. Une femme affirme qu'il l'aurait violée avec un ami le 23 mai 2014 au Sofitel de Lyon.  Il a assuré à la radio avoir donné une conférence à Baltimore ce jour-là.

D'après les informations du Progrès, la victime présumée aurait été contactée par Tariq Ramadan sur Facebook Messenger le 28 janvier dernier, soit deux mois après la sortie de prison de ce dernier. N'ayant pas répondu à ses messages, elle aurait reçu la visite de deux hommes le lendemain. "Je n’ai jamais contacté cette dame, je ne sais pas qui elle est", s’est défendu Tariq Ramadan ce vendredi 6 septembre d'après l'AFP.

Pour rappel, Tariq Ramadan est déjà mis en examen pour deux viols. Une enquête est également en cours suite aux accusations de viol d'une troisième femme. Avec cette accusation de "viol en réunion" au Sofitel de Lyon, il s'agit de la quatrième plainte contre l'intellectuel.

Lyon  : Tariq Ramadan accusé de viol en réunion au Sofitel

à lire également
La Cité internationale de la gastronomie va ouvrir ses portes à Lyon ce 19 octobre. Prix, expositions, dégustations, influence des mécènes... : que faut-il savoir sur ce nouvel espace d'exposition ?
1 commentaire
  1. Le juste - 8 septembre 2019

    Une fois encore lyon capital utilise un vocabulaire particulièrement inadéquat et typique du politiquement correcte pour défendre ce personnage qui prône la haine de notre civilisation et de notre societe!!
    Islamiste radical serait plus juste qu intellectuel non???

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut