L'aéroport Lyon Saint-Exupéry extension T1

Vinci remporte l'appel d'offres pour l'aéroport de Lyon

Le verdict est tombé ce jeudi. C'est le consortium mené par Vinci, associant Predica et la Caisse des dépôts, qui emporte la vente de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry.

Comme attendu, l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry tombera bien sous le contrôle de Vinci. Le consortium mené par le géant du BTP, accompagné de Predica et de la Caisse des Dépôts et Consignations, a remporté l'appel d'offres lancé par l’État.

Une transaction qui devrait rapporter 535 millions d'euros à l’État, pour la vente de ses parts de 60 % dans la gestion de l'aéroport. Vinci l'emporte devant le consortium australien Macquarie. Une issue pressentie depuis plusieurs semaines et que nous annoncions dans les colonnes du dernier numéro de Lyon Capitale.

Pour l'aéroport de Nice, également privatisé, c'est le consortium Azzura, propriété majoritaire de l'Italien Atlantia, avec l'aéroport de Rome et EDF Invest, qui emporte l'appel d'offres, devant Vinci, rapportant au passage 1,22 milliard d'euros à l'Etat.

La signature définitive de ces deux contrats de concession est attendue pour l'automne.

1 commentaire
  1. grandlyonnaise - ven 29 Juil 16 à 10 h 08

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut