Jean-Paul Bret (PS)
Jean-Paul Bret © Tim Douet

Villeurbanne : un lieu d’accueil de jour et des douches pour les sans-abri

Un lieu d’accueil de jour et des douches pour les familles sans domicile verront le jour en janvier 2020 sur le site du stade Georges-Lyvet. Ce projet émane de propositions formulées par un jury citoyen dans le cadre de la mission Accueillir à Villeurbanne.

Un jury citoyen composé de 26 habitants avait remis en février à Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, 14 propositions. Deux projets ont été retenus : un lieu d’accueil de jour et la création de bains douches municipaux. Ce lieu d’accueil sera situé dans l’enceinte du stade Georges-Lyvet, le départ de l’équipe de rugby ayant laissé la possibilité d’utiliser les vestiaires : 4 blocs sanitaires distincts ainsi qu’une douche individuelle. L’accueil prendre place de manière provisoire au stade (3 ans environ), dans l’attente de création d’un lieu d’accueil pérenne.

Il sera ouvert du mardi au samedi, de 6h30 à 17h30, en priorité aux familles ayant des liens avec la commune (enfants scolarisés à Villeurbanne), et qui sont prises en charge par le CCAS (Centre communal d’action sociale). Le projet concerne les migrants, mais pas seulement, le critère premier étant la précarité. Simon Movermann, directeur du CCAS a évoqué un accueil inconditionnel : toutes les familles seront accueillies quel que soit leur statut. Les personnes qui se présenteraient spontanément aussi, bien qu'elles seront ensuite réorientées vers le CCAS. Il est encore difficile d’avoir des chiffres précis, mais il pourrait concerner une vingtaine de familles par jour, accueillies dans l’ancien Club House par des travailleurs sociaux qui pourront les accompagner dans leurs démarches administratives. La possibilité de se doucher est l’élément clé, mais un projet de laverie pourrait également voir le jour.

Le budget de fonctionnement sur un an est estimé à 400 000€. Il sera pris en charge par la préfecture et la ville de Villeurbanne, qui réalisera des aménagements sur l’accès au lieu et prendra en charge chauffage, eau, et électricité. Le lieu sera géré par l’association le Foyer Notre Dame des Sans-abri et des bénévoles du Collectif bain douches. Justifiant ce projet, Jean-Paul Bert, maire de Villeurbanne, explique : “il y a une carence à l’échelle de l’agglomération d’une offre bain douches alors que les besoins sont importants vu le nombre de familles sans domicile, c’était une question sanitaire et de dignité des personnes”. Le dispositif s’inscrit dans une démarche plus large, celle d’orienter les familles vers des aides, la domiciliation et l’hébergement (avec la Maison de la veille sociale). “À travers une telle démarche, notre volonté c’est aussi d’inciter d’autres villes de l’agglomération à se saisir du problème et à nous emboiter le pas”, ajoute Jean-Paul Bert, invitant tout citoyen à se manifester s’il souhaite devenir bénévole.

à lire également

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut