Police lyon
© Tim Douet

Villeurbanne : trois nouvelles arrestations suite aux violences du 14 juillet

La police a mis la main sur trois personnes suspectées d'avoir commis des actes de violence le jour de la Fête nationale.

Les recherches effectuées par la police ont porté leurs fruits. Les investigations lancées suite aux violences urbaines qui ont éclaté à Villeurbanne dans la nuit du 14 au 15 juillet dernier ont permis à la brigade criminelle de la Sûreté Départementale de mettre la main sur trois suspects.

Alors qu'une personne avait déjà été interpellée peu de temps après les faits, puis condamnée à un an de prison avec un sursis probatoire de six mois, les policiers sont parvenus à identifier d'autres protagonistes, soupçonnés d'avoir mis le feu à des véhicules et de s'en être pris à une équipe de sapeurs-pompiers par le biais de jets de projectiles (pierres, cocktails molotov, mortiers d’artifice, barrières de chantier). Une agression qui avait alors obligé les pompiers à fuir le secteur, abandonnant sur place leur véhicule de fonction, retrouvé pillé et complètement saccagé.

Avec l'aide du commissariat de Villeurbanne, la brigade criminelle de Sûreté Départementale a donc réussi à mettre la main trois hommes ce jeudi. Le premier, un mineur de 16 ans, qui serait le principal instigateur de ces actes de violence, a été cueilli à son domicile par les forces de l'ordre. Le second, de 22 ans, a également été interpellé chez lui. Il serait l'auteur des tirs de mortiers. Enfin, le troisième et dernier, âgé de 23 ans, a été extrait de la maison d'arrêt de Corbas (où il est actuellement incarcéré pour d'autres méfaits). Il aurait volé du matériel dans le véhicule des sapeurs-pompiers.

Placés en garde à vue, les trois suspects ont reconnu les faits. Les deux majeurs ont été jugés en comparution immédiate ce vendredi. Ce même jour, le mineur était lui présenté au parquet de Lyon en vue d'une mise en examen.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut