Le mercredi 7 juillet, les forces de l’ordre ont procédé à l’évacuation du squat installé près du Transbordeur. (Crédit : Préfecture)

Villeurbanne : les forces de l'ordre évacuent un squat installé près du Transbordeur

Ce mercredi, les forces de l’ordre ont procédé à l’évacuation d’un squat installé à proximité de la salle de concert du Transbordeur, à Villeurbanne, . Prévue de longue date, l’opération s’est déroulée dans le calme et une cinquantaine de personnes vont être hébergées. 

Le squat, aux airs de bidonville, qui s’était installé petit à petit près de la salle de spectacle du Transbordeur, à Villeurbanne, a été évacué ce mercredi 7 juillet par les forces de l’ordre. Sur Twitter, la Préfecture du Rhône rapporte que 51 personnes vivaient sur place, sans toutefois pouvoir préciser depuis quand exactement elles étaient installées à cet endroit. 47 d’entre-elles ont été prises en charge avant d’être hébergées et les forces de l’ordre ont procédé à l’interpellation de quatre autres individus "au regard de leur situation administrative", soulignent les services de Pascal Mailhos, le préfet. 

Selon la préfecture, l’opération qui était prévue depuis déjà quelque temps s’est déroulée sans accroc. "Tout était préparé à l’avance, les personnes qui vivaient sur place avaient été prévenues à l’avance du jour de l’évacuation, qui s’est déroulée en collaboration avec la ville de Villeurbanne, la Métropole et en présence de travailleurs sociaux", précise-t-on du côté des services de l’État. Les personnes évacuées ont ensuite été « transportées en bus » vers des lieux d’hébergement. 

Ce matin, il ne restait sur place que des débris du camp de fortune, selon des images tournées sur place par nos confrères de BFM Lyon.

Lire aussi : Métropole de Lyon : ni majeurs, ni mineurs, la galère des jeunes migrants en recours

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut