Vidéo surveillance (photo tim douet)

Vidéo-verbalisation à Lyon : la liste des infractions et contraventions

L'expérimentation de vidéo-verbalisation débute à Lyon pour une durée d'un an. Découvrez la longue liste des infractions concernées qui pourront entrainer une amende via caméra de vidéosurveillance.

Lyon met en place la vidéo-verbalisation dans plusieurs rues de la Presqu'île. Depuis plusieurs mois, l'hypothèse était évoquée, mais la recrudescence d'incivilités dans des artères comme Édouard Herriot a accéléré l'initiative. Cette expérimentation durera un an.

Les policiers municipaux assermentés pourront ainsi distribuer à distance des amendes, tout en relevant les infractions via caméras de vidéosurveillance. Le titulaire de la carte grise du véhicule qui apparaitra en infraction sur la vidéo recevra alors l'amende directement par courrier.

En temps normal, cette vidéo-verbalisation ne devait fonctionner que de 6 heures à minuit du lundi au samedi, et de 6 heures à 20 heures le dimanche, horaires du Centre de supervision urbain. Cependant, la ville de Lyon a annoncé que selon les besoins, elle sera également effective durant les heures plus critiques comme entre minuit et 4 heures du matin.

Les rues concernées sont toutes dans l'hypercentre, en Presqu'île :

  • rue de Brest
  • rue Paul Chenavard
  • rue Édouard Herriot
  • rue Gasparin
  • place des Jacobins
  • rue de la République
  • place des Terreaux
  • rue Émile Zola

Légalement, la liste des infractions concernées par l'expérimentation reste importante. La ville peut néanmoins décider de mettre l'accent sur certaines infractions plus que d'autres.

Seront ainsi vidéo-verbalisés : 

Le non-respect de la priorité piéton : 135 euros d'amende, retrait de 6 points sur le permis de conduire

Le non-respect du sas vélo si le feu de signalisation est vert : 35 euros

Le non-respect du sas vélo si le feu de signalisation est rouge : 135 euros, retrait de 4 points sur le permis

Le non-respect d'un feu rouge : 135 euros d'amende, retrait de 4 points sur le permis

Le non-respect d'un feu orange : 35 euros d'amende

Le non-respect d'un stop : 135 euros d'amende, retrait de 4 points sur le permis

Le stationnement gênant sur passages piétons, trottoirs, pistes cyclables : 135 euros d'amende

S'engager dans une intersection où le véhicule peut être immobilisé et gêner la circulation : 135 euros d'amende

Un dépassement dangereux : 135 euros d'amende, 3 points retirés sur le permis

Un dépassement par la droite : 135 euros d'amende, 3 points retirés sur le permis

Le non-port de la ceinture de sécurité : 135 euros d'amende, 3 points retirés sur le permis

L'usage du téléphone au volant  : 135 euros d'amende, 3 points retirés sur le permis

Le non-port du casque obligatoire à moto : 135 euros d'amende, 3 points retirés sur le permis

La circulation en sens interdit : 135 euros d'amende, 4 points retirés sur le permis

Un excès de vitesse en ville :

  • si le dépassement de la vitesse est inférieur à 20 km/h : 135 euros, retrait d’un point
  • si dépassement inférieur à 30 km/h : 135 euros, retrait de 2 points
  • si dépassement inférieur à 40 km/h : 135 euros, retrait de 3 points
  • si dépassement inférieur à 50 km/h : 135 euros, retrait de 4 points
  • si dépassement supérieur à 50 km/h : 1 500 euros, retrait de 6 points
1 commentaire
  1. TousAvelo - 28 septembre 2019

    Si la vitesse est réellement contrôlée, c'est je pense cette dernière infraction qui va être majoritaire! Car quand on voit une voiture qui roule à 30 km/h en presqu'ile, c'est qu'elle cherche une place de stationnement !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut