Capture d’écran 2011-11-30 à 16.29.37

Vidéo : Paris qui explose, Lyon qui s'éclate

Elle semble signée Only Lyon, cet organisme chargé de promouvoir la ville à l'étranger. Elle est en réalité le fait d'étudiants en commerce. Cette vidéo joue notamment sur la rivalité entre les deux premières métropoles de France. Pour des raisons juridiques, elle a été retirée d'Internet mercredi soir.

Capture d’écran 2011-11-30 à 12.10.19 ()

1ere séquence : le sort de Paris est réglé. Les premières images montrent une capitale carte postale (Tour Eiffel, Louvre) en couleur sépia, sur un air d'Edith Piaf. Le message est limpide : cette ville est surannée. "Bored", dit la vidéo (ennuyeux en anglais). Et comme pour bien enfoncer le clou, Paris explose, reprenant une scène du film Armageddon (1998).

Paris rayée de la carte, que reste-t-il ? Lyon pardi ! La bande-son change, beaucoup plus dynamique. Les séquences s'enchainent à donner le tournis, compilant des extraits des Nuits sonores, de la Fête des Lumières, d'un match de l'OL et même d'un surfeur place de la République. "Before you would have visited Paris… but that was before", conclut la vidéo. Comprendre : "avant vous auriez visité Paris…. mais c'était avant". La vidéo est signée Only Lyon, l'organisme chargé de promouvoir la destination à l'étranger, notamment auprès des décideurs économiques. Mais c'est un fake et d'ailleurs l'auteur ne s'en cache, ajoutant avec la vidéo cette légende : "ce montage a été réalisée dans le cadre d'un cours de Marketing à l'ESDES".

Capture d’écran 2011-11-30 à 12.11.50 ()

5 autres vidéos sur la Toile

Cette vidéo est en réalité l'oeuvre de six étudiants en 3e année d'école de commerce. Dans le cadre d'un cours sur les nouvelles techniques de marketing, ils ont dû plancher sur le moyen de promouvoir Lyon dans les réseaux sociaux auprès d'un public britannique. Avec pour mission de faire le buzz. Ils devaient ainsi observer la vitesse de propagation d'une information sur la Toile - "l'effet viral" dans le jargon. Gagné, ceux-là méritent 20/20 ! Postée lundi, relayée mardi sur Facebook, elle a déjà été vue 17 000 fois ce mercredi midi. Cinq autres groupes d'étudiants ont aussi investi la Toile, proposant une autre lecture de la ville (Lyon romantique, Lyon écologique, les loisirs ou la ville et les enfants). "Elles ont été vues entre 2000 et 15 000 fois", se réjouit l'enseignante, Sarah Sanrey.

Une version officielle trop longue ?

Stéphane, Claudio, Clara, Marine-Alice, Mathieu et Aude ont choisi les jeunes pour cibles. Avec "un ton humoristique et décalé", selon Stéphane. Leur volonté étant de présenter Lyon comme "une ville qui bouge". "Ils tiennent à leur ville et veulent en montrer une image plus fun et plus jeune que la version officielle", précise la prof. Pour réaliser leur devoir, ont été justement reprises des vidéos existantes, et notamment celle d'Only Lyon tournée en 2008 et vue 28 000 fois (voir ici). "Cette version officielle est trop longue", critique Sarah Sanrey. Elle a fait méditer ses élèves sur l'exemple de l'université Lincoln en Angleterre qui a revu sa communication à la suite de vidéos d'étudiants qui avaient touché bien plus de personnes que la leur. Only Lyon devra-t-il se mettre au diapason de nos jeunes étudiants ? Sarah Sanrey est impressionnée par le résultat, qui répond parfaitement à l'effet viral recherché : "court, visuel, parodique ou touchant aux sentiments". Avec une touche de provocation : la disparition de Paris.

Actualisé le 1er décembre : après discussion avec Only Lyon, les étudiants ont retiré leur vidéo d'Internet.

------------------------------------------------------------------

Capture d’écran 2011-11-30 à 16.29.37 ()

"Un parti pris qui n'est pas le nôtre"

François Gaillard est le directeur général d'Only Lyon tourisme et congrès

"Ca nous amuse. La vidéo dispose d'une vraie fraicheur. A Only Lyon, nous avons une démarche de city marketing qui vise à ce que les gens s'approprient la marque et qu'ils soient fiers de leur ville. On le ressent bien ici. Mais leur parti pris de se comparer à Paris n'est pas du tout le nôtre.

Est-ce que l'on peut penser que ce clip est l'oeuvre d'Only Lyon ? Non car il y a malgré tout un vrai amateurisme. Je regrette que les étudiants n'aient pas signé de leurs noms. Et qu'ils se soient affranchis de droits d'auteurs. Car ils n'ont pas eu les autorisations nécessaires pour utiliser les images".

3 commentaires
  1. stephlyon - 30 novembre 2011

    Excellente initiative! La France ce n'est seulement Paris! Lyon et Rhône-Alpes n'ont rien à envier à Paris et l'Ile de France...

  2. lyonnais - 30 novembre 2011

    Grâce à Monsieur Gaillard, Lyon ça vous gagne

  3. valou - 1 décembre 2011

    En tout cas elle était marrante et donnait une image plus jeune que les autres vidéos only lyon... Ceux qui l'ont fait enlever manquent d'humour!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut