(vidéo) La ligne B “un atout considérable” pour Philippe Cochet

Philippe Cochet, maire LR de Caluire-et-Cuire, est l’invité de 6 minutes chrono. Il plaide pour la prolongation de la ligne B du métro vers Rillieux-la-Pape, l’une des quatre lignes que la métropole étudie.

C’est la question à 3 milliards d’euros en cette rentrée dans l’agglomération lyonnaise. La métropole vient de lancer une concertation pour définir la meilleure option pour la prochaine ligne de métro qui sera lancée en 2030. Philippe Cochet, maire LR de Caluire-et-Cuire, défend sur le plateau de Lyon Capitale TV la candidature de la ligne B : “elle est intéressante à plus d’un titre. C’est un des secteurs avec Rillieux-la-Pape qui est en développement important à la limite de l’Ain et il y a beaucoup de circulation en direction du centre-ville. Avoir un moyen de transport qui garantisse une durée de transports est un atout considérable”. Pour le maire de Caluire-et-Cuire, la métropole doit miser sur le métro, un outil “qui dure plus d’un siècle” et transporte en sécurité des masses de population. Il invite Bruno Bernard à solliciter une aide de l’État dans le cadre du plan de relance. Il regrette d’ailleurs que la collectivité mette en concurrence quatre lignes de métro.

Cochet doute de l’intention des verts de faire une ligne de métro

La ligne B pose, en revanche, de vrais défis techniques : creuser sous le Rhône et grimper sur le plateau de Caluire-et-Cuire. La métropole envisage de faire circuler l’éventuelle ligne B en aérien. “Un métro, c’est par définition enterré. Si la volonté derrière tout ça est de prendre de la place en surface aux voitures. C’est une vision à court terme. Avoir un métro enterré, c’est une garantie que le métro fonctionnera quelques soient les situations”, coupe Philippe Cochet. Le maire de Caluire-et-Cuire soupçonne d’ailleurs la majorité écologiste de ne pas avoir véritablement envie de financer une nouvelle ligne de métro : “on entend assez régulièrement que cette concertation est lancée, mais qu’ils n’ont pas du tout l’intention de faire le métro”.

Lire aussi : Une nouvelle ligne de métro à Lyon ? Une consultation lancée, Bruno Bernard reste flou

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut