Gille Vesco
© tim douet

Vesco : "Hors de question d'écarter les propriétaires de véhicules anciens"

Exclu : Au micro de Lyon Capitale, Gilles Vesco réagit aux propos de Nathalie Kosciusko-Morizet qui vient de dévoiler la liste des véhicules interdits en centre-ville dans le cadre des zones d’actions prioritaires. Le vice-président en charge de la politique des déplacements et des modes doux au Grand Lyon regrette une stratégie de buzz, tout en s'alarmant de la pollution qui touche la ville : "40 jours de dépassement. Il y a urgence à prendre des mesure pour la santé des citoyens". Dès lors, il nous dévoile le futur des transports lyonnais et les différentes idées en projet tout en plaidant pour une approche globale qui ne soit pas injuste. "Hors de question d'écarter les propriétaires de véhicules anciens" prévient-il. Il balaie aussi l'idée d'une interdiction pure et simple de la voiture en ville. Enfin, l’élu revient sur la subvention de 250 euros pour l’achat d’un vélo à assistance électrique, ainsi que sur l’épineux problème de la dépendance du nucléaire. Un entretien à écouter et/ou télécharger.

à lire également
ENTRETIEN – De retour du ministère de la Transition écologique et solidaire où il a présenté la future zone interdite à certains véhicules polluants, David Kimelfeld a répondu aux questions de Lyon Capitale. Le président de la métropole dévoile ses grandes orientations, plaçant le réchauffement climatique, la qualité de vie et le social au cœur des enjeux. Sa réaction au retour de Gérard Collomb ? “Il n’y a aucune raison qu’on ne travaille pas ensemble.”
3 commentaires
  1. Martin de Givors - 8 avril 2011

    Plutôt que de développer le Télétravail en aidant les communes ou leur groupement à mettre en place des locaux et structures d'accueil adaptées,contribuant ainsi à la Décroissance des mobilités, on continue de développer et de concentrer les bureaux dans le centre de Lyon, obligeant quotidiennement à des déplacements domicile - travail toujours plus longs et pour lesquels l'usage de la voiture individuelle est la seule façon possible de pouvoir se déplacer.Alors qu'il faut désormais rompre avec la notion d'aménagement du territoire pour y substituer celle de MENAGEMENT du territoire, on poursuit allègrement une urbanisation péri urbaine rurale désordonnée en tache d'huile qui va de plus en plus s'articuler autour de projets autoroutiers type ''ring à la Parisienne''et nécessiter ainsi toujours plus l'usage de l'automobile...au bilan énergétique et carbone des plus désatreuxSans une réforme en profondeur qui passe également par la gratuité des transports en commun d'agglomération, Toutes les mesures suggérées par Mme.NKM ou d'autres relèveraient en final de gadgets ''tarte à la crème''injustes socialement et écologiquement inefficaces. A noter que les transports en commun des villes ou agglomérations qui ont choisi la gratuité ne sont pas plus déficitaires que ceux du Grand Lyon...Qui sont parmi les plus chers de France.

  2. fgd - 8 avril 2011

    Et si on faisait déjà en sorte que les camions qui passent par fourviere sans desservir Lyon centre soient systématiquement verbalisés ? Ca ne serait pas une bonne idée ? Non seulement ils participent aux bouchons récurents avant fourviere mais surtout ils amenent leur lot de particules à une ville qui n'en a pas besoin ! Mais bon ca ne doit pas etre rentable pour le 'forces de l'ordre' de verbaliser un pingouin (ou pigeon au choix) qui dépasse de 10 km/h !

  3. lyonnais - 8 avril 2011

    On marchera pour rentrer chez soi à la Confluence après avoir gentiment mis sa voiture comme on le fait actuellement monsieur Vesco dans de grands ensembles d'hebergements de certains satellites à la montagne ou à la mer! c'est bien ce que vous avez dit ?Mais ça vous le faites une fois, deux fois... et après??Vous (re)déménagé de nouveau cher monsieur Vasco.Vous et votre mentor vous nous l'avez foutu en dehors de la ville pour le siecle futur.Vous cassez le sommets des troncs (le métro) pour essayé dans replanté un autre par dessus (le tram), la greffre ne marche jamais monsieur Vasco et vous insistez par la même occasion à utiliser encore plus la voiture. Dites moi c'est pas malin ????Mais que faites vous encore à côté d'un tel gugusse à la ville ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut