Jean-Francois-Carenco_medium

Vénissieux : le préfet Carenco rend hommage au policier tué

Dans un communiqué du 6 novembre, Jean-François Carenco, préfet du Rhône, fait part de sa “profonde émotion”, suite au décès du policier municipal de la commune de Vénissieux.

Jean-François Carenco, préfet du Rhône et de Rhône-Alpes, salue la mémoire du policier municipal de Vénissieux, décédé la nuit dernière dans l'exercice de ses fonctions. Dans un communiqué du 6 novembre, le haut fonctionnaire "fait part de sa profonde émotion" et rappelle que les "représentants des forces de l'ordre prennent tous les jours des risques pour assurer la sécurité de tous".

Jean-François Carenco exprime "tout son soutien à la famille, aux amis et aux proches" du policier municipal de Vénissieux, "dans ces moments extrêmement douloureux".

Les pensées du préfet vont également au second policier, grièvement blessé pendant la poursuite.

à lire également
La sécurité routière s'inquiète ce samedi de "premiers chiffres alarmants" sur la mortalité dans les accidents de la route depuis le début du déconfinement, le 11 mai, notamment à cause "du relâchement" de certains conducteurs.
Faire défiler vers le haut