Capture d’écran 2013-10-28 à 10.44.57

Vénissieux : le maire condamne les violences du week-end

Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux condamne fortement les violences de ce week-end dans le quartier des Minguettes.

"Si je peux comprendre l’émotion des familles confrontées à un tel drame, je condamne fermement l’agression des forces de l’ordre et des pompiers qui agissent en faveur des populations et ce, dans l’intérêt général"

Le maire déplore aussi l'incendie "d'une quinzaine de véhicules dans la nuit de samedi à dimanche créant un climat de tension dans ce quartier"."De tels agissements sont inacceptables, incompréhensibles et insupportables. Ces actes injustifiables ne servent à personne et porte atteinte à une population déjà fortement touchée par des conditions de vie difficiles".

Après l'accident de la route qui a plongé un jeune du quartier dans le coma vendredi soir, plusieurs voitures ont été brûlées samedi soir dans le quartier, les véhicules des pompiers et des policiers caillassés. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les causes de l'accident et parallèlement, des mises en examen ont été réalisées dans le cadre des violences urbaines relatives. Le maire "en appelle à la responsabilité de chacun, aux parents, aux adultes, à toute la population pour que cessent ces violences intolérables. Ensemble refusons cette violence qui ne mène à rien !"

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut