DWlB28FWkAE8vny.jpg-large
@Armée de Terre

“Valence en deuil” après la mort de deux de ses militaires

Le maréchal des logis-chef Émilien Mougin et le brigadier-chef de 1re classe Timothée Dernoncourt ont perdu la vie lorsque leur voiture blindée percuta une mine artisanale dans la région de Gao au Mali.

Ce mercredi, deux soldats français ont été tués au Mali lors de l’explosion d’une mine artisanale dans la région de Gao. Timothée Dernoncourt, brigadier-chef de 1re classe, et Émilien Mougin, maréchal des logis-chef, étaient tous deux membre de la force Barkhane qui vit le déploiement de 4000 militaires au Mali en 2014. Plus précisément, ils étaient également camarades dans le 1er régiment des Spahis à Valence. Nicolas Daragon, maire de la ville, se dit “d’une tristesse infinie” face à la mort de “deux héros”. “Valence est triste. Valence est en deuil […] j’adresse mes plus sincères condoléances aux familles et aux proches des deux soldats ainsi qu’à l’ensemble de leurs frères d’armes.” Un rassemblement en présence du 1er régiment des Spahis ainsi des proches des victimes aura lieu ce samedi à 10h devant l’Hôtel de Ville de Valence. Le drapeau tricolore y sera mis en berne jusqu’aux obsèques des militaires.

à lire également
Sapeurs-pompiers Rhône
Ce mardi après-midi un jeune cycliste de 26 ans a été percuté par une bétonneuse. Admis à l'hôpital Edouard-Herriot (Lyon 8e) dans un état critique, il est décédé dans la nuit de mardi à mercredi.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut