Cardinal Philippe Barbarin
©Tim Douet

Une statue de Notre-Dame de Fourvière installée à Mossoul par Barbarin

Une statue de Notre-Dame de Fourvière, promise en 2014 par le cardinal Barbarin, va être installée à Mossoul par ce dernier ce mardi dans le cadre du déplacement du primat des Gaules dans la ville irakienne récemment libérée de Daesh.

Après la libération de la ville de Mossoul, dans les mains de Daesh depuis trois ans, le cardinal Philippe Barbarin est arrivé cette nuit à Erbil pour un périple de deux jours en Irak. Un séjour en compagnie de Mgr Michel Dubost, l’évêque d’Évry chargé du dialogue interreligieux pour la congrégation des évêques de France, durant lequel il se rendre à Mossoul ce mardi avec Mgr Louis-Raphael Sako Ier d’entrer avec lui dans Mossoul libérée. Durant sa journée à Mossoul, le cardinal Barbarin participera à l'installation d'une statue de Notre-Dame de Fourvière promise en décembre 2015, alors qu’il visitait les chrétiens déplacés de Mossoul à Erbil.

"Après tant de mois de souffrance et d’exil, ils (les évêques présents lors du déplacement, NdlR) veulent faire résonner l’appel à ce que les populations déplacées, musulmanes, chrétiennes et yézidies, réinvestissent la ville de leurs origines. Cette visite, coordonnée par Étienne Piquet Gauthier, directeur de la Fondation Saint-Irénée, veut encourager la réconciliation et la concorde dans ce pays meurtri où il faut tout réinventer, à commencer par la paix et la fraternité", a écrit le diocèse de Lyon dans un communiqué publié sur son site internet. Plus de 3000 paniers alimentaires vont aussi être envoyés à Mossoul.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut