secours populaire

Une journée d'escapade pour les oubliés des vacances

Le Secours Populaire se mobilise pour offrir aux enfants et aux familles qui ne peuvent pas partir cet été une journée de détente et de jeux, ce jeudi. Destination Paris pour certains, Walibi pour d'autres.

28 % des enfants évoluant dans un foyer disposant de moins de 3000 euros par mois ne sont pas partis cet été. Ce résultat, présenté dans le baromètre Ipsos/Kinder réalisé pour le Secours Populaire, révèle que les plus lésés sont les familles monoparentales, les familles nombreuses et les enfants dont les parents sont au chômage. La crise économique a naturellement accru la tendance. C'est pour eux que "la journée des oubliés de vacances'' est organisée chaque année par le Secours Populaire.

Ce jeudi, la fédération du Rhône propose une sortie familiale à Walibi pour 560 enfants, parents, ou encore personnes isolées. Claire Dupasquier, membre de la fédération du Rhône et organisatrice de la journée, explique qu'il y a beaucoup de nouvelles têtes qui viennent grossir les rangs. ''Début juillet, les 560 places étaient déjà réservées''. Une recrudescence qui témoigne des conséquences que la crise a eues sur les plus pauvres.

40 000 enfants sur le Champs de Mars

Ce même jour, 75 jeunes de 6 à 12 ans sont aussi partis à Paris pour participer à la journée ''Soleils d'Europe'', au cours de laquelle 3 000 enfants européens viendront se rajouter aux 40 000 petits Français venus de tous les départements. Le rendez-vous était fixé ce matin à 7h à la gare de Perrache, où une vingtaine de bénévoles achevait les derniers préparatifs. Les enfants étaient pour la plupart surexcités. Peu d'entre eux étaient déjà allés à Paris, tous voulaient voir la Tour Eiffel. Ce qui tombe bien, puisque si la matinée est consacrée aux activités culturelles, le midi et l'après-midi se déroulent sur le Champs de Mars, privatisé pour l'occasion. Un grand pique-nique et des activités ludiques se dérouleront grâce aux 8000 accompagnateurs et aux 400 artistes bénévoles. Les 97 fédérations du Secours Populaire, la Mairie de Paris et la Préfecture de la région Ile-de-France se sont aussi mobilisées pour cette journée.

Ce n'est pas la première année que le Secours Populaire organise un tel événement. Déjà au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, l'association conduisait les enfants de déportés et de fusillés en Auvergne pour se remettre du choc de la guerre. Les crises économiques se succédant au fil des époques, les campagnes de vacances pour les plus démunis se sont généralisées, et en 2000, la ''Journée Soleil'' réunissait 60 000 enfants au Stade de France en compagnie de Zinedine Zidane et Ronaldo. Ont suivi ces dernières années, des journées à Chamonix, au Grau du Roi, à Paris, Peaugres, Villars les Dombes ou encore en Ardèche.

à lire également
Xi Jinping, le jour du vote de la nouvelle Constitution chinoise – Pékin, 11 mars 2018 © Greg Baker / AFP
Dans cette tribune libre, les chercheurs Jean Ruffier et Rigas Arvanitis questionnent le pouvoir économique du nouvel homme fort chinois, qui se compare à Mao Zedong et utilise les mêmes formes d’exercice du pouvoir (culte de la personnalité, contrôle politique et répressif de l’opinion publique et intellectuelle et des voix discordantes). Venu au pouvoir au nom de la lutte contre la corruption, Xi Jinping saura-t-il satisfaire les citoyens du nouveau géant économique mondial qu’est devenue la Chine ?
1 commentaire

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut