Des ballons à l'effigie des chefs d'Etat du G7
dr

Une étudiante lyonnaise à Munich à l'occasion du G7

Lilia, 20 ans, étudiante à Lyon, se rend ce week end à Munich aux côtés de 250 autres jeunes ambassadeurs de l'organisation ONE. Leur but ? Interpeller les leaders du G7 sur l'extrême pauvreté dans le monde, en demandant des mesures concrètes pour que les choses changent vraiment.

Le sommet du G7 aura lieu ce dimanche à Schloss Elmau, près de Munich. Les dirigeants des pays les plus puissants du globe se réunissent pour discuter des grands enjeux mondiaux, notamment de l'aide aux pays en développement. François Hollande, Angela Merkel et Barack Obama, entre autres, seront de la partie.

Lilia, 20 ans, étudiante à Science Po Lyon a fait le déplacement aux côtés de 250 autres jeunes ambassadeurs de l'organisation ONE. Co-fondée par Bono (leader du groupe U2), elle lutte contre l'extrême pauvreté, essentiellement en Afrique.

Arrivée jeudi dans la capitale allemande, Lilia témoigne : "Je suis bénévole pour ONE depuis novembre 2014. En tant qu'ambassadrice, j'essaie de sensibiliser et d'informer au maximum sur les problèmes de développement."

Et elle compte bien se faire entendre. "Si les hommes politiques étaient coopératifs, on pourrait éradiquer l'existence de l'extrême pauvreté dans les 15 ans à venir", estime-t-elle.

Lilia exprime cependant un regret, "que les médias ne relayent pas plus d'informations" sur cette "manifestation d'envergure".

Originaires de 10 pays différents, les ambassadeurs de ONE participeront tout le week end à des actions pour dénoncer le manque de moyens mis en oeuvre pour éradiquer les inégalités dans le monde. Avec comme credo : « Ce G7, nous voulons plus que des paroles en l’air ! ». Symboliquement, ils ont défilé ce vendredi matin avec d'énormes ballons à l'effigie des chefs d'Etat du G7. (voir photo)

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut