Maison d’arrêt de la Talaudière (Loire) – Capture d’écran Google Street View

Un évadé de prison propose 500 000 euros aux policiers

L’un des braqueurs d’une bijouterie luxembourgeoise arrêtés en mars dernier comparaissait ce mercredi au tribunal pour évasion et corruption. L’arrestation des braqueurs s’était faite entre les tirs de kalachnikov des braqueurs contre les policiers.

On pourrait croire à un film. Et pourtant. En mars dernier, quatre braqueurs qui revenaient du Luxembourg où ils avaient dévalisé une bijouterie étaient arrêtés par les forces de l’ordre au péage de Villefranche. Les braqueurs avaient d’ailleurs tiré des coups de feu, armés de kalachnikov, sur les policiers. Incarcéré à la Talaudière, dans la Loire, l’un des braqueurs, Brice, s’était évadé le 2 avril rapporte Le Progrès.

Plein d’imagination, Brice s’est confectionné une corde de 10 mètres avec des draps, un grapin à partir d’un morceau de radiateur, et un pistolet en carton. Grand bandit, il s’est pourtant fait rattraper peu de temps après son évasion, suivi de près par l’autre détenu. Confiant, Brice a directement proposé 500 000 euros aux policiers qui l’ont interpellé pour le laisser libre. Ce mercredi, il comparaissait devant le tribunal pour évasion et corruption.

18 mois de prison ferme

Le parquet requérait 3 ans de prison ferme à l’encontre de Brice, et 9 mois pour l’autre détenu. Finalement, le braqueur n’a écopé que de 18 mois de prison ferme, dont 15 pour évasion, et 3 pour corruption. L’autre détenu a reçu 5 mois de prison. Les deux hommes ont immédiatement été reconduits en détention.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut