Trottinette Lime

Un 3e service de trottinette à Lyon, d’autres arrivent encore !

Après Lime et VOI, voici Flash qui arrive à Lyon. Ce troisième service de trottinettes électriques ne sera pas le dernier à arriver, d’autres vont suivre.

L’“invasion” des trottinettes électriques continue à Lyon. Après l'arrivée de Lime, puis de VOI, voici Flash. Le concept est le même : des trottinettes sont placées sur les trottoirs de la ville et les utilisateurs peuvent les déverrouiller avec une application. Le prix de la location est toujours d'un euro par déblocage de la trottinette, puis 15 centimes la minute.

Le soir, des autoentrepreneurs ou des salariés en CDD/CDI viennent récupérer les trottinettes pour les recharger, parfois avec des camions utilitaires. Aucun service n'a pour l'instant communiqué sur son bilan carbone total, entre des trottinettes fabriquées en Chine et importées en Europe et les systèmes mis en place pour les enlever et les recharger.

Des trottinettes, mais aussi des scooters et des vélos...

Selon nos informations, pas moins de trois autres services de trottinettes devraient arriver à Lyon ces prochaines semaines. Plusieurs d'entre eux ont déjà rencontré les services de la ville. Devraient également suivre des scooters électriques en libre-service, ainsi que des vélos à assistance électrique.

Lyon tente de contrôler ces déploiements grâce à des chartes que la ville fait signer aux diverses entreprises, mais le besoin urgent d'une loi qui permettrait d'établir des règles se fait de plus en plus fort. En attendant, les trottoirs devraient être de plus en plus chargés ces prochains jours et la patience des autres utilisateurs des chaussées pourrait atteindre ses limites.

à lire également
Les services de location de trottinettes électriques ont envahi les rues de Lyon. Alors que Lime et VOI sont déjà implantées, d'autres opérateurs arrivent. Pensez-vous qu'il y a trop de services à Lyon ? Répondez à notre sondage en ligne. 
4 commentaires
  1. raslebol69 - 12 février 2019

    L'incivilité a encore de beaux jours avec certains qui abandonnent la trotrinette au milieu du trottoir ou juste au niveau d'un passage piéton.

  2. Ptit Louis - 12 février 2019

    Trois fois plus de chance de se prendre la tête avec les usagers des trottinettes :

    > roulent sur les trottoirs (à vive allure : 25 km/h) bien que la chaussée permet le contre sens cycliste.
    > aucun respect du partage de l'espace (en circulation ou/et stationnement)
    > consommateur "mono-maniaque" ... je payes donc je suis... et les autres m'Emm...
    > stressé par leur besoin d'aller + vite (sans savoir pourquoi), pour aucun de mieux Etre ..
    > Acceptant aucune remarque et agressifs...
    > ....
    SVP un peu d'auto-discipline... et on pourra cohabiter même si...

    1. Abolition_de_la_monnaie - 12 février 2019

      "............... stressé par leur besoin d'aller + vite (sans savoir pourquoi), pour aucun de mieux Etre ................."
      .
      On ne vous a peut être pas dit, mais la facturation se fait au temps. Plus vous allez vite, moins vous payez. Derrière tout ce que vous dénoncez, il y a en fait l'usage du fric.

  3. Ptit Louis - 12 février 2019

    Le problème de "l'abandon" des trottinettes au milieu [...] c'est qu;il est effectué par le prestataire de l'entreprise .
    Après recharge de ces trottinettes , elles sont déposées à des endroits pertinents et suggérant l'attractivité (de vouloir essayer ...).
    Surement sur recommandation du donneur d'ordre, puis après on peux parler de "mimétisme"... Et oublier que l'on sait marcher.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut