L'arête des Bosses

Trois alpinistes portés disparus dans le massif du Mont-Blanc

Trois alpinistes italiens sont portés disparus depuis mardi 7 août dans le massif du Mont-Blanc. Le peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix a lancé un appel à témoin pour les retrouver.

Le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix a lancé un appel à témoin pour retrouver trois alpinistes italiens portés disparus dans le massif du Mont-Blanc, côté français. Il s'agit d'Alessandro Lombardini, militaire de l'unité de secours alpin de Bardonecchia (Piémont), de son frère, Luca Lombardini et de la compagne de ce dernier, Élisa Berton. Les disparus ont été vus pour la dernière fois à Chamonix en direction des Grands Montets, vers 7h30, mardi 7 août, rapporte l'agence italienne ANSA. Les recherches ont repris ce matin, effectuées conjointement par la PGHM de Chamonix et des équipes de secours de Bardonecchia et d'Entreves (Courmayeur, Vallée d'Aoste). Toute personne qui aurait vu les alpinistes doit contacter le PGHM au 04 50 53 16 89.

Cette année, les voies du massif du Mont-Blanc sont particulièrement dangereuses en raison de la canicule, qui augmente le risque de chutes de pierres. La préfecture de Haute-Savoie a conseillé aux alpinistes de différer leur ascension. Des contrôles pour l'accès à la voie normale, par le refuge du Goûter, ont été instaurés par arrêté préfectoral le 13 juillet. Les alpinistes candidats à l'ascension du Mont-Blanc doivent justifier d'une réservation au refuge du Goûter pour pouvoir passer.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut