Le 23 juillet, la nageuse de Saint-Priest Amel Melih portait le drapeau de l’Algérie, lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo. (Photo by Ben STANSALL / AFP)

Tokyo 2020 : la lyonnaise Amel Melih ne parvient pas à se qualifier au 50m nage libre

Malgré sa quatrième place dans sa série, Amel Melih arrive à la 35e position du classement général, 1,75 secondes derrière la nageuse Australienne en tête.

Vendredi 30 juillet, durant les qualifications de natation, la porte-drapeau de l'Algérie Amel Melih est arrivée 4e ex-aequo avec l'athlète bolivienne en série 7. Mercredi 28 juillet, la nageuse était parvenue à la 8e place au 100m nage libre.

Franco-algérienne, la jeune femme est née à Lyon et s'entraîne au S.A.L Saint-Priest. Aux Jeux olympiques, elle concourt pour l'Algérie. Triple championne d'Afrique en 2016, il s'agissait de ses premiers Jeux olympiques. Elle détient depuis juin dernier le record national algérien en 100m nage libre. Amel Melih étudie un master de droit notarial interne à Lyon 3.

Lire aussi : JO Tokyo : le Villeurbannais Florent Manaudou qualifié pour les demi-finales en 50m nage libre

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut