TCL : l'UNEF Lyon demande "des abonnements mensuels à 10 euros"

Le syndicat étudiant Unef a lancé hier une campagne de pétitions, qui sera suivie de dates de mobilisation courant octobre, pour protester contre le prix des abonnements TCL pour les jeunes.

"On a vu qu'il y avait une augmentation de 1,4 euro mensuel pour cette nouvelle année universitaire, ce qui fait 37 % d'augmentation du prix depuis 2004", a confié Fabrice Torro, président de l'Unef Lyon, interrogé par Lyon Capitale. En effet, cette année, le prix d'un abonnement jeune est de 302 euros par an, auxquels il faut ajouter 5 euros pour la carte Técély. Un coût des transports qui placerait Lyon "à la seconde place des transports en commun de province les plus chers", selon l'Unef.

"Tous les jeunes doivent avoir un droit au transport"

Face à ces prix, le syndicat demande une tarification à 10 euros par mois, comme c'est actuellement le cas à Toulouse, mais qui ne s'adresse pas qu'aux étudiants, comme nous l'a confié Fabrice Torro : "Nous demandons des abonnements mensuels à 10 euros par mois pour tous les jeunes de moins de 28 ans et pour les plus de 28 ans inscrits dans un établissement supérieur, comme c'est le cas des doctorants. Parce que peu de jeunes ont un emploi stable après un diplôme. Tous les jeunes doivent avoir un droit au transport, car l'accès aux transports est un discriminant majeur entre les personnes."

Des manifestations prévues en octobre

Au-delà du prix, l'Unef demande aussi une amélioration de la qualité du service vers certains campus comme la Doua et le campus Porte-des-Alpes de l'université Lumière/Lyon 2, desservis respectivement par les lignes T4 et T2. Les rames bondées sont le lot quotidien des étudiants qui empruntent ces lignes. "On pointe le fait que les TCL ne développent pas d'alternative pour le T2 et le T4 alors que des bus pourraient être mis en place afin d'améliorer le service vers les campus" pointe le président de l'Unef Lyon. Ce dernier annonce d’ores et déjà que des actions seront menées prochainement : "Durant tout le mois d'octobre, on va mobiliser les étudiants derrière nous. On a déjà recueilli 1500 signatures en deux jours, mais ce n’est pas à nous de décréter tout seuls quelle forme va prendre cette mobilisation". Au moins deux manifestations sont annoncées au mois d'octobre, mais les dates restent à déterminer.

à lire également
Serpent de mer qui traîne depuis 30 ans, le projet d'Anneau des Sciences, qui doit permettre un contournement Ouest de Lyon, a reçu une subvention de 5,9 millions d'euros dans le budget 2019 de la métropole de Lyon. Un choix de l’exécutif critiqué par les élus et associations écologistes.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut