Sophie Divry
© Tim Douet

Sophie Divry, une Lyonnaise sélectionnée pour le Médicis

C’est l’une des attractions de la rentrée littéraire. Après le succès critique de La Condition pavillonnaire, sorti en poche fin août, son quatrième roman, Quand le Diable sortit de la salle de bains, a été retenu parmi les 15 romans français en lice pour le Médicis.

Quand le Diable sortit de la salle de bains, tiré à 16 000 exemplaires, fait aussi partie des bonnes ventes de septembre. "C'est un des rares bouquins rigolos de la rentrée – ça parle du chômage et de la misère, mais dans un style délirant –, du coup les libraires n'ont pas trop de mal à le vendre", raconte Sophie Divry.

Le style très référencé de cette grande défenseuse du point-virgule est plébiscité de L’Express au Figaro, mais Sophie Divry n’a pas rangé son poing dans la poche. Elle n’a même rien perdu de la combativité et des convictions qui en avaient fait la porte-parole d’Audaces aux municipales de 2008.

La “Grande Gueule” du Lyon Capitale de septembre (toujours en kiosques) est l'invitée ce mardi de L'Autre Direct.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut