Le secteur de l’élevage a été particulièrement touché par la sécheresse. (Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Sécheresse : les agriculteurs du Rhône, de la Loire et de la Drôme vont être indemnisés

Au titre des calamités agricoles pour les dégâts causés par la sécheresse estivale les agriculteurs du Rhône, de la Loire et de la Drôme, particulièrement touchés, vont être indemnisés de manière précoce à partir du mois de novembre. 

Particulièrement affectés par la sécheresse estivale, les agriculteurs de onze départements vont bénéficier d'une indemnisation rapide au titre des calamités agricoles a annoncé mardi le Comité national de la gestion des risques en agriculture (CNGRA). Même si la campagne de reconnaissance ne s'achève que "fin octobre", le Comité a estimé que dans ces zones les pertes constatées rendent les agriculteurs d'ores et déjà éligibles aux calamités agricoles. 

Dès le début du mois de novembre les agriculteurs du Rhône, de la Loire, de la Drôme, d’Ardèche, du Puy-de-Dôme, du Cantal, de la Haute-Loire, du Lot, du Tarn, de Lozère et d’Aveyron pourront donc "faire l'objet d'une reconnaissance initiale sur la base d'un taux de perte provisoire". "Cette accélération importante du calendrier pour les zones fourragères les plus touchées par la sécheresse permettra un premier apport de trésorerie crucial au bénéfice des éleveurs les plus affectés", explique le ministère de l’Agriculture dans un communiqué.

Les autorités espèrent ainsi éviter que des éleveurs, très affectés par la sécheresse, ne vendent en masse leur cheptel qu'ils n'arrivent plus à nourrir, par manque d'herbe récoltée durant l'été ou faute de capitaux pour leur acheter de l'aliment. 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut