école
©Tim Douet

Rythmes scolaires : une directrice de centre de loisirs part

Un seul vendredi et puis s’en va : la directrice du centre de loisirs des écoles Dufy et Gros-Caillou (Lyon 1er) a jeté l’éponge.

"Il semble que la pression ait été trop forte, face à des parents inquiets, voire énervés par l'organisation de l'accueil dans l'urgence", écrit Le Progrès de ce jour.

La Ville de Lyon confirme l'information. "Les conditions de travail et l'organisation ont posé problème. C'est vrai qu'il y a une grosse pression des parents. Cette personne n'a peut-être pas mesuré l'ampleur de la tâche et de la responsabilité du poste", avance le service de presse de la collectivité.

à lire également
En 54 jours de confinement, les adolescents ont dû s’adapter à l’école à distance, à la promiscuité familiale et à l’éloignement d’avec leurs copains. Aujourd’hui, malgré le déconfinement, la période reste incertaine et ils vont devoir attendre encore un peu pour retrouver leurs petites habitudes. Comment les aider à retourner dans la vraie vie, tout en respectant les consignes de sécurité sanitaire ? Comment peuvent-ils gérer au mieux la frustration de cette liberté surveillée ?
Faire défiler vers le haut