La jument (poney) Connemara tuée à Limonest ( ©Élevage d’ElTha)

Rhône : une jument tuée par des chasseurs à Limonest

Une propriétaire de plusieurs jument a retrouvé l'une d'elle morte dans le pré qu'elle loue en lisière d'une forêt où sont effectuées des battues. Avec des cartouches de fusil à l'intérieur même du pré.

Mise à jour : la propriétaire indique désormais "qu'il n'y avait pas d'impact de balle"

La scène a tout d'une accident de chasse. Une propriétaire de deux juments et deux pouliches de Limonest a retrouvé une de ses bêtes morte, ce mardi, dans le pré qu'elle loue en lisière de forêt. La jument, présentait des plaies sur l'arrière de son corps. On ne sait si l'animal a succombé à ses blessures ou à une crise cardiaque.

"Elle était pleine de sept mois, je perds deux bêtes dans cette histoire", se désolait la propriétaire, jointe par Lyon Capitale. Elle a immédiatement retiré son autre jument et ses deux autres pouliches du pré. "C'est la première année que je les mettais là-bas, poursuit-elle. Avant il y avait un autre propriétaire de chevaux qui louait le pré."

La propriétaire de cette jument poney Connemara, achetée en début d'année, a retrouvée des cartouches jusque dans le pré qu'elle loue. Pré situé en lisière d'une forêt, où la chasse est autorisée. "Il y a des battues alors que des gens habitent tout près, explique-t-elle. C'est vraiment exagéré, il y a suffisamment d'hectares de forêt pour chasser".

La fédération des chasseurs du Rhône a démentie, par la voix de son président Jean-Paul Besson auprès de Lyon Capitale, tout lien entre la mort de la juments et les activités de chasse alentours.

Article mis à jour : ajout des propos des chasseurs

Faire défiler vers le haut