ambroisie
DR

Rhône : retour de l'ambroisie, risque allergique élevé autour de Lyon

Les concentrations de pollen augmentent à Lyon et dans le Rhône, avec un risque allergique particulièrement élevé à cause de la prolifération des ambroisies.

Le risque allergique d'exposition aux pollens explose dans le Rhône en cette fin d'été, avec des indices polliniques particulièrement élevés autour de Lyon. Le laboratoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a dressé une carte des zones les pus touchées, dans laquelle on découvre que la quasi totalité du département est classée orange avec un risque évalué à 4 sur une échelle de 5. Si la métropole de Lyon reste dans cette zone, les villes alentours de Saint-Priest, Genas ou encore Vienne tombent elle dans le rouge avec un risque maximal. Première responsable des crises allergiques : l'ambroisie. Véritable fléau depuis plusieurs années, son pollen est très volatile et extrêmement allergénique. Le Réseau national de surveillance aérobiologique précise que "Les ambroisies ont attendu le 15 août pour commencer à libérer en grandes quantités leurs pollens. Les concentrations ont augmenté crescendo tout au long de la semaine écoulée et cela devrait s'accentuer dans les jours à venir jusqu'au début du mois de septembre". L'organisme invite les habitants à signaler les plants sur http://www.signalement-ambroisie.fr/

à lire également
Rhume des foins. Crédits : Mona P. sur Flickr
Si la qualité de l'air sera au beau fixe ce week-end des 7 et 8 septembre à Lyon, l'atmosphère sera chargée de pollen. Le réseau national de surveillance aérobiologique annonce un risque très élevé sur Lyon et alentour à cause de la forte concentration de l'air en pollen d'ambroisie. 
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut