Rhône-Alpes : une économie malade avec des signes de mieux

Pas d'éclaircie en vue. La note de conjoncture du Medef pour cette rentrée fait le constat d'une économie régionale toujours malade.

Dans l'industrie, le chiffre d'affaires est en retrait de 3 % au 2e trimestre 2014, par rapport à l'an dernier. Gros pourvoyeur de main-d'œuvre, le secteur de la construction est au plus mal, avec une commande publique "en chute libre" et des mises en chantier en forte baisse. Le commerce connaît cependant une embellie, de 7,1 % au 2e trimestre.

Tout n'est pas noir : les défaillances d'entreprises fléchissent de 3,8 % entre avril et juin, avec la disparition de 1 517 sociétés. Parmi les autres bonnes nouvelles, les créations d'entreprises qui, elles, progressent de 1,5 %, avec 7 187 sociétés nouvelles (hors autoentrepreneurs). La hausse est sensible dans l'industrie (+12 %).

à lire également
Photomontage © Lyon Capitale
Pourquoi un effondrement de la société telle que nous la connaissons est-il probable avant 2050 ? Alors que les alertes d’experts et de scientifiques sur l’état de la planète et de l’économie mondiale sont sur la table, Lyon Capitale dresse un état des lieux à l’échelle de Lyon et sa région. Pour les théoriciens de l’effondrement, ces alertes sont pensées comme un ensemble, avec des répercussions les unes sur les autres.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut