Rhône-Alpes : une économie malade avec des signes de mieux

Pas d'éclaircie en vue. La note de conjoncture du Medef pour cette rentrée fait le constat d'une économie régionale toujours malade.

Dans l'industrie, le chiffre d'affaires est en retrait de 3 % au 2e trimestre 2014, par rapport à l'an dernier. Gros pourvoyeur de main-d'œuvre, le secteur de la construction est au plus mal, avec une commande publique "en chute libre" et des mises en chantier en forte baisse. Le commerce connaît cependant une embellie, de 7,1 % au 2e trimestre.

Tout n'est pas noir : les défaillances d'entreprises fléchissent de 3,8 % entre avril et juin, avec la disparition de 1 517 sociétés. Parmi les autres bonnes nouvelles, les créations d'entreprises qui, elles, progressent de 1,5 %, avec 7 187 sociétés nouvelles (hors autoentrepreneurs). La hausse est sensible dans l'industrie (+12 %).

à lire également
L’Hôtel-Dieu rénové vu du Rhône © Tim Douet, 2018
Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’emploi salarié a « légèrement ralenti » au premier semestre. L’intérim revient en force, le chômage reste stable, l’activité hôtelière se porte mieux qu’en 2018. Voici ce qu’il faut retenir de la conjoncture économique du premier semestre de 2019 dans la région. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut