Remboursements d'impôt : arnaques à grande échelle

Depuis le 19 octobre, les messageries de contribuables sont assaillies de courriers annonçant une créance de l'Etat à leur endroit. Attention : c'est une escroquerie.

La direction générale des finances publiques vous écrit par courriel. Bonne nouvelle : "vous êtes admissible à recevoir un remboursement d'impôt de 178,80 euros". Depuis lundi soir, ces messages sont envoyés à très grande échelle.

Mauvaise nouvelle : c'est une arnaque qui peut vous coûter très cher si, comme on vous le demande, vous déclinez vos coordonnées bancaires. La plate-forme d'identification vers laquelle l'Internaute est renvoyé est, malgré les apparences, un site frauduleux. Cette arnaque n'est pas nouvelle : de précédents mails de même acabit portait l'en-tête de la direction du Budget ou celui de la Caisse d'allocations familiales, la plupart inscrits dans un français approximatif. "Une vingtaine de personnes nous ont contactés pour nous alerter de ce phénomène", précise Alain Belle, chargé de communication, direction des services fiscaux. "La vraie question, c'est où ces pirates prennent-ils les adresses de leurs victimes ?", s'interroge-t-il.

Les autorités appellent à la vigilance en conseillant de ne jamais transmettre ce type d'informations. Contactée par Lyon Capitale, la direction générale des finances publiques - la vraie - rappelle que le numéro de carte bancaire n’est jamais exigé pour le paiement d’un impôt ou le remboursement d’un crédit d’impôt.

En cas de doute, joindre les services fiscaux au 04 72 77 22 08.

Article actualisé le 21 octobre à 15h20.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut