Compagnie des Guides de Saint-Gervais Mont-Blanc

Rameur abandonné sur le Mont-Blanc : un don comme réparation

Fin août, un ancien membre du Royal Commando de l'armée britannique avait abandonné un rameur sur les pentes du Mont-Blanc. Un don va être fait pour tenter de réparer la chose.

En septembre, nous rapportions l'histoire d'un ancien soldat de l'armée britannique qui avait tenté de faire l'ascension du Mont-Blanc avec un rameur sur le dos. "Fatigué", il avait renoncé et abandonné l'appareil de musculation dans l'abri de détresse de Vallot à 4 362 mètres. Jean-Marc Peillex, maire de Saint-Gervais avait alors demandé au président Emmanuel Macron de mettre en place des sanctions dès 2020 "pour restaurer ainsi la paix au Mont-Blanc", tout en regrettant que ce rameur allait devoir être redescendu par hélicoptère, pour un coût de 1 800 euros.

Dans un message posté sur les réseaux sociaux, Jean-Marc Peillex vient de livrer la conclusion de l'affaire du "rameur".  The Royal Marines Charity va faire un don au profit du Bleuet de France dont les fonds sont dédiés aux blessés, victimes de guerre, pupilles de la nation et victimes d'actes de terrorisme. Ce chèque sera remis le 11 novembre, lors de la cérémonie de commémoration.

à lire également
Les deux journées d'expérimentation de piétonnisation en semaine à Lyon auront permis de livrer un constat implacable : à l'inverse des samedis, ce mercredi et jeudi, les piétons n'étaient pas les bienvenus au milieu de la route. Les conducteurs n'ont pas lâché leur domaine.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut