Prise de fonction Patrick Chaudet, le nouveau directeur départemental de la sécurité publique du Rhône, en présence de Pascal Mailhos, le préfet du département ©Lyon Capitale

Qui est Patrick Chaudet, le nouveau chef de la police du Rhône ?

Le nouveau Directeur départemental de la sécurité publique du Rhône a officiellement pris ses fonctions ce vendredi à Lyon.

Directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) d’Ille-et-Vilaine, Patrick Chaudet a pris ses fonctions en tant que DDSP du Rhône ce vendredi, en présence de Pascal Mailhos, le préfet du département et de région. Il succède à Lucien Pourailly, arrivé à Lyon en septembre 2015, qui a pris sa retraite. Avant sa prise de fonction en Bretagne en 2012, M.Chaudet a exercé dans plusieurs régions : Alpes-Maritimes, Auvergne, Hérault, Corse. Il arrive à Lyon en même temps que Nicolas Jacquet, le nouveau procureur de la République qui vient lui aussi de Rennes. Un homme “qu'il connaît très bien”, a-t-il expliqué à Lyon Capitale. “Même si chacun restera dans son rôle, cela va fluidifier les rouages, c'est certain”, a-t-il confié.

“Je suis favorable” au maintien des LBD

Je vais découvrir les problèmes (lyonnais, NDLR) . Ce qui m'a sauté aux yeux ce sont les manifestations de gilets jaunes qu'il faut encadrer pour éviter les débordements. Il y a aussi ici des problématiques de délinquance qui sont propres à toutes les grandes villes comme les vols à la tire, etc. Même si cela reste dans des proportions raisonnables”, a-t-il déclaré lors du point presse organisé après sa prise de fonction. Patrick Chaudet a aussi évoqué la question des mineurs isolés non accompagnés sur laquelle il assure qu’il va “se pencher”.

“À Lyon on ne m’a pas signalé de blessés graves”

Alors que l'utilisation par les forces de l'ordre des lanceurs de balles de défense (LBD) fait actuellement polémique en raison du nombre de blessés chez les manifestants Gilets jaunes, le nouveau DDSP a expliqué “qu'il s'agit d'une arme non létale utilisée dans les situations extrêmes”. “Je suis favorable à son maintien si elle est utilisée de manière juste et efficace”, a-t-il ajouté.

Selon lui, les accidents sont d’ailleurs assez “marginaux”. “À Lyon on ne m’a pas signalé de blessés graves comme j'ai pu en avoir à Rennes avec un jeune homme qui a perdu un œil. Mais si les règles ne sont pas respectées, les auteurs devront être condamnés, car on ne peut pas utiliser cette arme de manière inappropriée”, poursuit-il. “Il y a aussi de la manipulation de la part de certains manifestants. Donc il faut aussi être prudent et séparer le bon grain de l'ivraie”, a conclu le chef de la police lyonnaise. En tout, il aura 3500 fonctionnaires, dont 3000 policiers sous ses ordres.

à lire également
Vue de Lyon tourisme économie actu
Depuis le 1er février 2018, Lyon a mis en place des règles pour pouvoir louer son logement sur Airbnb et les autres sites de ce genre. La ville est aujourd'hui prête à poursuivre ceux qui ne les respectent pas. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut