Quand les pompiers du Rhône se la jouent "Dieux du Stade"

Les sapeurs-pompiers du Sdmis se déshabillent et c'est pour la bonne cause ! Pour la première année, les soldats du feu se dévoilent dans un calendrier sexy vendu en édition limitée.

Ils n'avaient encore jamais osé, c'est désormais chose révolue. Cette année, les sapeurs-pompiers du Sdmis (Service départemental-métropolitain d'incendie et de secours), laissent tomber l'uniforme pour apparaître torse-nus dans un calendrier pour le moins original.

Au fil des pages, on découvre les plastiques sublimées des soldats du feu qui multiplient les clichés dans les lieux emblématiques de la capitale des Gaules. Au total, une quinzaine de pompiers est passé devant l'objectif. Du Vieux Lyon au quartier de la Part-Dieu, ces mannequins d'un jour ont ainsi contribué à valoriser le territoire lyonnais.

Un moyen audacieux pour moderniser un support traditionnel vendu à des milliers d'exemplaires chaque année. Il faudra donc compter 14 € pour acquérir ce nouveau calendrier. Car si la forme évolue, le but lui ne change pas. Les fonds récoltés lors de la vente de ces calendriers contribueront, comme tous les ans, au financement des aides sociales des sapeurs-pompiers.

Une édition limitée à 12 000 exemplaires

Or, sachez que celui-ci est en édition limitée. Seuls 12 000 exemplaires pourront être vendus. Une fois le stock écoulé, il faudra se contenter du calendrier traditionnel vendu au porte-à-porte.

Sur le site Internet qui propose cette vente exclusive, les premiers avis semblent favorables. "J'ai trop hâte de recevoir ce calendrier de nos beaux pompiers lyonnais", peut-on lire dans les commentaires. "À acheter sans modération, idée cadeau pour Noël !", note un internaute sur la page Facebook.

Une soirée de lancement est d'ores-et-déjà prévue le mardi 29 novembre au Diplomatico Brasserie durant laquelle il sera possible d'acheter et faire dédicacer son calendrier aux photographes et héros du feu. Et pour ceux qui hésiteraient encore, sachez que cette expérience devrait être reconduite dès l'année prochaine.

Faire défiler vers le haut