PROTHESE AUDITIVE, UNE PREMIERE MEDICALE

C'est une première en France. Un patient de 22 ans, né sans oreille, a bénéficié d'une implantation d'une prothèse auditive dans le service ORL de l'hôpital Edouard Herriot. Ce jeune homme atteint d'une aplasie auriculaire majeure (une malformation congénitale) souffrait d'une surdité de 70 décibels. A ce niveau, seul les sons très forts peuvent être perçus et non la voix humaine.

"Aujourd'hui, son audition est quasi normale avec un seuil de 20 décibels", se félicite le Professeur Eric Truy, qui a coordonné cette intervention réalisée le 12 décembre dernier. Après quatre mois de recul, les médecins se félicitent aujourd'hui du résultat, aussi bien en terme de tolérance que du gain auditif attendu.

Jusqu'à présent, en Europe, seuls 10 patients avaient été opérés avec cette technique de chirurgie assistée par scanner. Une technique très complexe puisqu'il ne faut pas endommager d'autres organes et qui nécessite d'effectuer des mesures auditives lors de l'intervention. En France les patients souffrant d'aplasie majeure auriculaire (un bébé sur 20 000) subissent une opération de chirurgie réparatrice à l'âge de 8 ans mais leur audition n'est pas corrigée de façon satisfaisante. Cette première médicale ouvre donc des perspectives très encourageantes.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut