Photo by Valery HACHE / AFP)

Près de Lyon : rafle des enfants d'Izieu, Jean Castex en visite à la maison d'Izieu dans l'Ain vendredi

Le Premier ministre sera dans l'Ain vendredi 16 juillet pour rendre hommage aux 44 enfants de la maison d'Izieu, raflés en 1944 par la Gestapo.

Le 6 avril 1944, les jeunes occupants de la "Colonie des enfants réfugiés de l'Hérault" sont arrêtés par la Gestapo, emmenés à Lyon dans la prison de Montluc et déportés à Auschwitz, où la plupart seront tués par les nazis. Leurs encadrants sont également presque tous dans le convoi. Jean Castex rendra visite vendredi 16 juillet à la maison d'Izieu, lieu important de mémoire de la Shoah.

Il sera accompagné par Élisabeth Moreno, ministre déléguée à l'Egalité femmes-hommes, à la diversité et à l'égalité des chances, et par Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée chargée de la Mémoire et des Anciens combattants.

La cérémonie commémorative aura lieu à partir de 14h30 à la maison d'Izieu. Le Premier ministre visitera l'exposition temporaire qui retrace la création de la sépulture en 1946, "Une grande et émouvante journée du souvenir".

À 15h30, le Premier ministre déposera une gerbe devant la plaque de commémoration. Il fera également un discours. Le grand rabbin de Lyon, Richard Wertenschlag, sera présent à la crémonie avec une lecture du Kaddish, prière juive

Par décret du 3 février 1993, la maison d'Izieu est, avec le Vélodrome d'Hiver (75) et le camp d'internement de Gurs (64), l'un des trois lieux de mémoire des crimes antisémites commis avec Vichy entre 1940 et 1944.

Lire aussi : C'était un 6 avril : en 1944, la rafle des 45 enfants d'Izieu par la Gestapo, exterminés ensuite à Auschwitz

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut