Jean-Luc Fugit
© Tim Douet

Près de Lyon : la permanence du député Jean-Luc Fugit couverte d'affiches

Vendredi matin, à Givors, la permanence du député LREM du Rhône, Jean-Luc Fugit, a été recouverte d’affiches contre la réforme des retraites par des membres de l’Union Locale Retraités de la CFDT Givors/Condrieu.

Les membres de la section locale de la CFDT-Retraités ont voulu montrer vendredi matin leur opposition à la réforme des retraites avec des affiches sur la devanture de la permanence du député LREM Jean-Luc Fugit rue Joseph Faure, à Givors.

Le lendemain, le 11 janvier, le député du Rhône a publié un communiqué expliquant avoir « pris acte de l’interpellation » des retraités. Jean-Luc Fugit explique avoir pris contact avec la section en proclamant « Le dialogue doit s’imposer ». Une rencontre devrait avoir lieu le 17 janvier.

Le communiqué du député Jean-Luc Fugit intervient alors qu’en parallèle le premier ministre, Édouard Philippe a annoncé la suspension temporaire de l’âge pivot, une décision saluée par la CFDT et par le député du Rhône qui estime que cette annonce est « de nature à rétablir un dialogue constructif avec les syndicats réformistes, dont je ne doute pas que la CFDT fasse pleinement partie ».

à lire également
Bernard Preynat, le 13 janvier 2020, au palais de justice de Lyon © Philippe Desmazes / AFP
Le procès de Bernard Preynat a été décalé à mardi par la justice lyonnaise. Un accommodement raisonnable pour les différents acteurs, alors que les avocats, en grève contre la réforme des retraites, demandaient le report total du procès, qui devrait avoir lieu jusqu’à vendredi.
1 commentaire
  1. Galapiat - 12 janvier 2020

    Givors, la CFDT s'attaque au député, pendant ce temps Berger patron de celle-ci donne son accord à Philippe, comprenne qui pourra.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut