@Antoine Merlet

Près de Lyon : opération de com' de la police sur les stupéfiants à Grigny

Jeudi 4 mars, la police a mené une grosse "opération de sécurisation dans un quartier sensible" de Grigny. La presse était invitée à les suivre.

En décembre dernier, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait communiqué une carte des "points de deal" en France. Un point de deal est défini par le ministère comme un lieu sur la voie publique où les trafiquants vendent quotidiennement des produits stupéfiants.

Lire aussi : Trafic de drogue : enquête sur les lieux de deal à Lyon et dans l'agglomération

"Je souhaite que la police et la gendarmerie s'attaquent à chacun d'entre eux. Je communiquerai tous les mois le nombre de points de deal démantelés sur le territoire", avait déclaré le ministre de l'Intérieur dans un entretien au Parisien.

Jeudi 4 mars en fin d'après-midi début de soirée, la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Rhône avait convié la presse à assister à une "opération de sécurisation dans un quartier sensible" de Grigny. Une trentaine de policiers de différentes unités étaient présentes (police nationale de Givors, police municipale de Grigny, équipage de la Bac de Lyon, équipe cynophile des stups, etc.). Objectif : faire acte de présence et "réoccuper les lieux pour montrer que ce n'est pas le territoire des trafiquants" explique Olivier Vinzent, le tout nouveau nouveau commandant du commissariat de Givors-Grigny.

@Antoine Merlet

> Un grand reportage photo sera publié vendredi sur le site de Lyon Capitale. 

Violences urbaines à La Duchère : "ils voulaient nous tuer"

Au début de l'opération policière à Grigny, une partie des effectifs sur place a dû partir en urgence sur le plateau de La Duchère où se déroulaient des violences urbaines. D'après un policier sur place, "entre 40 et 50 individus, dont certains porteurs de marteaux et de barres de fer" ont pris à parti les forces de l'ordre (police nationale et municipale) qui ont essuyé "des tirs de mortiers" . "Avenue Sakharov, ils avaient préparé un caddie rempli de grosses pierres qu'ils nous ont balancé." Selon ce policier, "ils voulaient nous tuer".

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut