Tata Chasselay
Le tata de Chasselay vu de la route © Patrice Robin

Près de Lyon : il y a 80 ans, 48 tirailleurs sénégalais étaient froidement exécutés à Chasselay

Une cérémonie d'hommage a eu lieu ce dimanche à Chasselay, près de Lyon. Il y a 80 ans, le 20 juin 1940, l'armée allemande a froidement exécuté des tirailleurs sénégalais. Un tata a été construit sur le lieu du massacre en hommage.

La secrétaire d'Etat auprès du Ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, a présidé ce dimanche à Chasselay, près de Lyon, une cérémonie d'hommage aux tirailleurs sénégalais, froidement abattus par l'armée allemande le 20 juin 1940, il y a 80 ans.

Jusqu'au bout, alors que Lyon était tombé aux mains des nazis, les tirailleurs sénégalais ont résisté de manière héroïque. Avant d'être froidement abattus (lire tout le récit complet de ce massacre ICI)

En leur hommage, un tata (en Afrique, ce terme qualifie un lieu dédié aux guerriers morts au combat) est construit. En 1966, il est déclaré nécropole nationale.

Lire aussi : Juin 1940 : les tirailleurs sénégalais sont massacrés à Chasselay

7 commentaires
  1. Galapiat - 21 juin 2020

    Honorons les sénégalais mais n'oublions pas le 10 juin 1940 l'aviation allemande mitraillait et bombardait l'aérodrome de Lyon Bron de nombreuses victimes, français mais aussi polonais des pilotes qui avaient fuis leur pays envahis par les nazis. pour se réfugier avec leurs appareils En souvenir de mon oncle mécano avion blessé gravement le 10 mort le 12 15 jours avant sa fille , son fils sa femme sous les bombes le 1er juin , ..
    4 mois avant la poignée de main du traitre Pétain .

    1. Abolition_de_la_monnaie - 21 juin 2020

      Oui, la guerre, dans toutes son horreur, parce que des êtes se croient supérieurs à d'autres.
      Mais il faut "oser" comme vous le faites, de donner l'impression que vous mettez sur le même plan, les morts dans les bombardements sur terrains militaires, ou même les morts lors du bombardement américain qui a complètement loupé les chemins de fer dans le 7ème et rasé un quartier, avec le fait d'abattre des humains qui se sont rendus, parce qu'ils étaient noirs, et achevés sous les chenilles de chars !

  2. Galapiat - 22 juin 2020

    Tu ressort du bois l’idiot de service qui a un avis surtout !!! Je n'ose rien , un mort est toujours un mort de trop, mais 7 morts en 15 jours du 10 mai au 1er juin dans la même famille ça ne te suffit pas., Les tiens n'ont pas dus souffrir beaucoup, peut être maréchalistes ?
    aéroport de Bron c'est plusieurs centaines de militaires. Bombardement c'est 140 civils dans une ville de 12000 habitants pour avoir "loupé" le nœud ferroviaire.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 22 juin 2020

      Double insulte et réponse à côté... un classique chez "galapiat".

  3. Galapiat - 22 juin 2020

    s'agissant de toi , ce n'est pas une insulte mais un qualificatif, remonte tes historiques tu verras je ne suis pas le seul à t'avoir jugé, maintenant tu as une solution évite de commenter des sujets dont tu es ignorant , demeure dans ton obsession monétaire d'illuminé.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 22 juin 2020

      Le massacre de ces soldats noirs qui ont combattu en France, a existé parce que des êtres se croyaient supérieurs aux autres.
      80 ans plus tard, cette "maladie" de se croire supérieur aux autres, n'a toujours pas été guérie. Vos présents écrits le confirment.

  4. Galapiat - 22 juin 2020

    analyses donc tes écrits je n'ai fait que relater l'histoire vécue par ma famille mais le maitre de la monnaie ne juge pas mes propos à la hauteur de ses pensées , alors il décide de rectifier.Le comportement des nazis était du même acabit, se soumettre ou subir leur vindicte.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut