Gendarmes
©LOIC VENANCE / AFP

Près de Lyon : 150 "squatteurs" saccagent une maison où des lycéens fêtent leur BAC

Dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 juillet, près de 150 "squatteurs" ont investi une résidence de l’ouest lyonnais où une trentaine de lycéens fêtaient leur BAC. Les individus, qui semblent appartenir à un réseau, ont menacé les adolescents et dérobé des objets de valeur.

Dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 juillet, 150 individus ont investi une résidence privée dans l’ouest lyonnais où une trentaine de lycéens fêtaient leur baccalauréat. Tout aurait commencé en début de soirée, où un jeune homme "inconnu" du groupe se serait invité à la fête sans y avoir été convié. D’après nos confrères du Progrès, cet individu "sentinelle" appartiendrait à un réseau organisé et aurait pour rôle de vérifier l’absence des parents et se renseigner sur l’attitude des jeunes ou encore l’adresse exacte du lieu en prévision du pillage.

150 "squatteurs" pillent et saccagent la résidence

Une fois les renseignements enregistrés et une photographie du lieu envoyée sur les réseaux sociaux, près de 150 individus ont déferlé dans le jardin de la résidence, devant des lycéens ahuris. Les squatteurs s’emparent des sacs, des téléphones portables et de l’argent tout en menaçant les lycéens présents. Certains parviennent à entrer dans la maison et pillent argent, bijoux et ordinateur.

Les gendarmes sont intervenus après l’appel d’un voisin. Ils sont parvenus à limiter le pillage. Les convives n’ont pas été victimes de violences physiques, mais certains en sont sortis traumatisés.

 

à lire également
2 commentaires
  1. Signaler un commentaire inapproprié
    Abolition_de_la_monnaie - 28 juillet 2020

    La guerre minable pour le fric.

  2. Modéré
    Marc LOGIER - 28 juillet 2020

    La jeunesse dorée de lyon fêtait un baccalauréat au rabais. Les racailles guettaient et sont venues se servir l'occasion était rêvée en un seul lieu une bonne trentaine de jeunes friqués quelle aubaine! On ne peut décidément plus se réunir dans l'entresoi des réunions entre gens de "la haute" c'est insensé.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut