Gérard Collomb
Gérard Collomb © Tim Douet

Policiers municipaux : la réponse des syndicats à Gérard Collomb

L'union syndicale professionnelle des policiers municipaux n'a visiblement pas aimé les propos de Gérard Colomb qui n'a pas apprécié que les policiers municipaux de sa ville manifestent pour réclamer d'être armé. Il avait affirmé qu'avec ce geste, leur image s'était "abîmée".

Gérard Collomb © Tim Douet

Gérard Collomb © Tim Douet

Les propos de Gérard Collomb sur son refus d'armer les policiers municipaux ne passe pas pour l'union syndicale professionnelle des policiers municipaux. Dans un communiqué adressé aux rédactions, le directeur national de la communication de l'USPPM a vivement réagi.

Lundi, lors du conseil municipal, Gérard Collomb n'avait en effet pas caché son agacement de voir une partie de la police municipale de sa ville manifester devant l'hôtel de ville pour réclamer d'être armé. "Ce qu'il s'est passé est inadmissible et j'irai leur dire en face. La police, c'est une image de l'autorité qu'on ne peut pas dégrader pour une revendication particulière. (...) L'image de la police municipale de Lyon s'est abîmé une fois pour toute", a-t-il estimé. Mais pour le syndicat, difficile de comprendre ce qui pourrait être "inadmissible" dans le fait de "revendiquer des moyens de défense afin d'exercer des missions de sécurité publiques".

Police municipale ()

Selon Gérard Collomb, la question de la sécurité revient à l’État, avançant qu'il s'agit d'une mission régalienne. Mais là encore, l'USPPM ne suit pas. "Vous êtes également responsable de la sécurité et des agents placés sous votre responsabilité et des administrés, interpelle le syndicat qui interroge. Comment les policiers municipaux doivent-ils réagir face à un terroriste déterminé ou un malfrat, doivent-ils se mettre à l'abri et être les spectateurs impuissants d'une tuerie ?"

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut