POINT D'IRONIE !

Il vient de rejoindre l'association pour le Retour du Point d'Ironie (ARPI).
Le point d'ironie a été imaginé au XIX siècle par le poète Alcander de Brahms, également connu comme Marcel Bernhard, ce qui n'avance pas beaucoup. Il se présente le plus souvent comme un point d'interrogation inversé de droite à gauche. En 1997, Agnés B., qui entretenait des relations privilégiées avec l'alphabet, lance une revue d'art nommée " Point d'Ironie ".
A côté du point d'exclamation, du point d'interrogation, de suspension, de mise à pied ou de non-retour, le point d'ironie est destiné à marquer qu'on n'en pense pas moins, mais quand même.

Dans son communiqué, Etienne Tête propose de se faire les dents sur un premier exercice :

" Gérard Collomb est formidable "

- Affirmation (Réponse A)
- Exclamation (Réponse B)
- Interrogation (Réponse C)
- Ironie (Réponse D)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut