Gare Part-Dieu 3
© Eliot Lucas

Plusieurs recommandations pour la création d'une voie L à la Part-Dieu

L’Autorité environnementale a adressé deux recommandations à la SNCF Réseau concernant la création d’une voie "L" à la gare Part-Dieu.

Alors que la SNCF Réseau a présenté un projet de création d'une nouvelle voie "L" dans la gare de la Part-Dieu, l'Autorité environnementale a rendu une recommandation invitant le transporteur ferroviaire à bien articuler ce "projet avec les autres projets connus sur le secteur de la Part-Dieu", afin d'intégrer cette nouvelle voix "au cœur du nœud ferroviaire lyonnais".

L'Autorité environnementale recommande aussi à la SNCF Réseau de "justifier l’origine des augmentations des niveaux de bruit malgré l’absence d’augmentation de trafic annoncée dans le dossier".

Le projet de voie L débutera en 2017 pour se terminer en 2022. Son coût est évalué à 94,4 millions d'euros. Son objectif est d'améliorer les conditions d’exploitation en gare de Lyon Part-Dieu en favorisant la régularité des circulations en gare et dans l'ensemble du nœud ferroviaire lyonnais, tout en prenant en compte le contexte particulier du développement du quartier de la Part-Dieu et des autres programmes de travaux prévus dans la même période (pôle d'échange multimodal, projet "Two Lyon", ZAC Part-Dieu, etc.)

à lire également
Le secteur de la Part-Dieu fait peau neuve, et le parking des Halles a lui aussi droit à sa rénovation. Au sommet, un rooftop devrait ouvrir, avec une capacité de cent personnes. Depuis 1970, l’énorme bâtiment trône au cœur du quartier de la Part-Dieu, et il était temps de redonner un petit coup de jeune […]
2 commentaires
  1. Kasneh - 23 février 2016

    La voie L améliorera la dessert de la gare, mais sans le CEL (contournement est lyonnais) les trains de marchandise continueront à transiter de nuit avec des trains de 700m de long via Brotteaux/Part-Dieu/Vénissieux... A terme si le développement du trafic continue à augmenter, une voie souterraine devra être construite comme à Bruxelles Centrale par ex.

  2. Bernard - 27 février 2016

    Une voie souterraine ? Bof ! Il y a 5 ans la Sncf a étudié des options pour 2 voies de plus en surface (de St Clair à la Mouche) : 600 M€ ou 2 voies de plus en souterrain : 2 200 à 2800 M€. Elle a dit que si les élus lyonnais voulaient la version souterraine, ils faudrait qu'ils la payent. Et 'ils', c'est nous les contribuables locaux. Alors,... non. Ne me traitez pas d'égoïste vis à vis des riverains des voies ferrées : Même avec des voies souterraines, du trafic sera maintenu sur les voies en surface, aussi important que maintenant.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut