Marche pour le climat à Lyon © Antoine Sillières
Marche pour le climat à Lyon © Antoine Sillières

Plus qu'une Fête des Lumières : marche pour le climat à Lyon le 8 décembre

Après deux éditions réunissant à chaque fois 15 000 personnes à Lyon, une nouvelle marche pour le climat sera organisée le samedi 8 décembre durant la Fête des Lumières.

Ils ont fait le siège de l'hôtel de ville en septembre, celui de la métropole en octobre, la marche pour le climat revient à Lyon, cette fois-ci le 8 décembre durant la Fête des Lumières. Les organisateurs lyonnais n'ont pas choisi cette date volontairement, il s'agit d'un grand mouvement international organisé durant de la Cop24, conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Katowice en Pologne. Avec une presqu'île de Lyon bondée en raison des festivités et des achats de Noël, la marche pour le climat a encore quelques jours pour trouver le bon format qui pourra se tenir dans ce contexte particulier. Par ailleurs, les organisateurs ont remis leurs propositions d'actions et d'engagements au président de la métropole David Kimelfeld, amorçant un processus de co-construction autour de la question climatique et de l'élaboration du futur Plan Climat Air Energie Territorial 2020-2030 (PCAET). Un forum sera organisé le 13 décembre avec des élus de la métropole, associations et citoyens, suivis par des ateliers de travail autour de ce même PCAET avant son vote en 2019. Selon nos informations, certains membres de la marche pour le climat demandent aujourd'hui plus d'ambitions à David Kimelfeld et quelques crispations pourraient rapidement apparaître autour de la question de l'Anneau des sciences censé boucler le périphérique de la métropole. Est-il compatible avec la question climatique ? Tel sera l'un des débats ouverts ces prochains mois.

à lire également
météo ciel nuage soleil pluie
Le 30 juin, les habitants de la métropole de Lyon sont invités à participer à un grand événement pour lutter contre le réchauffement climatique intitulé On s’y met tous. Cette initiative portée par le président David Kimelfeld souhaite jouer la carte de la sensibilisation, mais peut-elle passer à l'action au-delà de la communication ? 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut