Lyon la nuit – La rue de la République © Tim Douet
Lyon la nuit – La rue de la République © Tim Douet

Pluies d'étoiles filantes à Lyon : l'autre bonne raison d'éteindre les lumières

A partir de ce week-end, c'est le début des "Lyrides", une pluie d'étoiles filantes. Si en théorie, il devrait être possible d'en profiter tout en restant à la maison, les lumières de Lyon pourraient masquer une partie du spectacle.

Durant le confinement, les pollutions de l'air comme celles sonores ont fortement baissé. Reste néanmoins la pollution lumineuse avec de nombreuses enseignes toujours allumées tout comme l'éclairage public.

Jeudi 16 avril, un collectif s'interrogeait pour savoir s'il fallait réduire l'éclairage urbain (lire ici). Plusieurs lettres ont été adressées aux commerçants et aux élus pour les encourager à aller dans ce sens pendant le confinement.

Durant ce même confinement, un spectacle céleste va avoir lieu : les Lyrides, une pluie d'étoiles filantes. Il devrait commencer dès ce vendredi soir, pour continuer toute la semaine prochaine. Les Lyrides sont le résultat de "la chute de petites poussières de comète dans l'atmosphère terrestre", selon le Planétarium de Vaulx-en-Velin.

Pour en profiter, il suffira simplement de regarder par la fenêtre, tout en espérant que la pollution lumineuse ne gâche pas trop le spectacle.

à lire également
Le nombre de cas positifs de coronavirus ne cesse d'augmenter à Lyon et dans la région. Dans les hôpitaux, ce vendredi soir, la hausse du nombre de patients se poursuit. Mais, pour l'instant, elle n'est pas exponentielle comme lors de la 1ère vague.
Faire défiler vers le haut