Réfugiés albanais plan Grand Froid 2017 © Tim Douet_0029
© Tim Douet

Plan grand froid : fermeture progressive des places d'hébergement

La vague de froid terminée, la préfecture du Rhône a décidé de fermer progressivement les places d'hébergement ouvertes en urgence dans le cadre du plan grand froid.

En fin de semaine dernière, le gymnase Chanfray, ouvert en urgence dans le cadre du plan grand froid, fermait ses portes aux sans-abris. Plus d'une centaine de personnes ont été transférées au gymnase Bellecombe, dans le 6e arrondissement.

"Politique du thermomètre"

Constatant des températures plus douces, la préfecture du Rhône ferme progressivement les places d'urgence du plan grand froid. Ainsi, le gymnase Bellecombe ne devrait rester disponible que quelques jours encore.

La préfecture affirme qu' "il ne s'agit pas de remettre ces personnes à la rue" et qu'un "diagnostic social" est en cours afin d'orienter ces sans-abris vers d'autres hébergements, notamment dans le cadre du dispositif hivernal, mis en place jusqu'au mois d'avril. Mickaël Gayot du collectif Jamais sans toit craint pourtant que des familles se retrouvent de nouveau à dormir dehors, faute de places. Le collectif dénonce depuis longtemps cette "politique du thermomètre".

à lire également
Greves rafinerie Feyzin station essence CGT FO autoroute © Tim Douet_0198
Si les réservoirs de carburants ne sont pas vides dans le département, quelques-uns affichent déjà des indisponibilités. Malgré le blocage des dépôts de carburants par les agriculteurs, la préfecture se veut rassurante. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut