Piétonnisation de Lyon

Piétonnisation de Lyon : une nouvelle expérimentation en pleine semaine

Après plusieurs samedis de piétonnisation du centre-ville de Lyon, la nouvelle expérimentation aura lieu en semaine. La date a été actée en début de semaine par la métropole de Lyon. 

Lors d'un comité qui s'est tenu ce lundi 21 octobre, la décision a été prise par la métropole de Lyon et différents partenaires d'entrer dans une “seconde phase d'expérimentation” de la piétonnisation de la Presqu'île de Lyon en rendant piéton le centre-ville en semaine et non plus le week-end. Un besoin qui avait été évoqué en juillet dernier lors de la première réunion publique sur le sujet, comme le rapportait Lyon Capitale à l'époque. 

Ainsi, les prochaines piétonnisations auront lieu le mercredi 20 et le jeudi 21 novembre de 11h à 20h dans les mêmes conditions que les samedis déjà testés. Une évaluation globale des deux phases devrait avoir lieu mi-décembre.

à lire également
5 commentaires
  1. Galapiat - 1 novembre 2019

    piétonnisez donc , vous faites le bonheur des centres commerciaux , le malheur des commerces qui ont eu la mauvaise idée d'ouvrir dans ces rues, Les acheteurs potentiels veulent des parkings accessibles, gratuits , vous pouvez le regretter mais c'est ainsi, des villes en périphérie en ont fait la triste expérience plus de commerce local restent banques, agences immobilières,assurances, vendeurs de kebab, boucherie halal.

  2. michaell - 1 novembre 2019

    Galapiat vous avez tort. (Je passerai les 5 derniers mots de votre commentaire qui permettent d'imaginer l'étroitesse de votre cerveau)

    Sur l'aspect économique, c'est justement pour faire face aux centres commerciaux que les centres villes doivent se réinventer.
    Depuis longtemps, à Lyon, le stationnement gratuit en hyper centre n'existe plus, que ce soit en surface ou en parking. Les gens en ont l'habitude et, arrivés en centre ville, ils se dirigent dans les parkings pour ensuite se promener à pied. Le consommateur veut un shopping loisir: déambuler dans des rues apaisées sans danger, bruit et stress lié à la circulation, comme il le fait en centre commercial. Il faudra trouver un équilibre entre rues ouvertes à la circulation et rue piétonnes, horaires circulantes et horaires piétonnes etc... Mais comme à bordeaux ou d'autres villes la piétonisation à la Lyonnaise ne sera que bénéfique.

  3. Ptit Louis - 1 novembre 2019

    Piétonisation pour consommer (à outrance) ou pour vivre autrement ???

  4. vieux caladois - 2 novembre 2019

    en cours de semaine : cela ne va-t-il pas poser des problèmes différents qu'en fin de semaine avec la vie active de tous les citoyens ? comme le souligne Michaell il sera nécessaire de ne pas imposer de dictat et de trouver un équilibre entre rue ouvertes à la circulation, rues piétonnes, horaires de circulation et de piétonnisation...car il faut savoir raison garder

  5. Galapiat - 2 novembre 2019

    michaell: remet les pieds sur terre ! je te convie à visiter cette ville de 20.000h au sud de Lyon où il est impossible de trouver , bistrot vente de fringues européen, où TOUS les commerces de ce qui était la rue marchande sont fermés faute de stationnement , où le centre commercial regorge de clients , qu'il s'agisse de la grande enseigne où des commerces qui ont installés leur activité Bien sur l'interdit à créé quelques emplois de municipaux distributeurs de prunes ( Lyon tête de chapitre 60€ la prune majorée). Quant à l’étroitesse d'esprit si cela consiste à défendre nos valeurs républicaines et nationales , j'en suis fier face à ceux qui depuis 40 ans brade le pays distribuant des subventions qui ont bercés d'illusion le peuple promettant ces lendemains qui chantent, ils chantent, effectivement pour leurs élus, pas pour la classe moyenne qui bosse.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut