Philippe Cochet aimerait que l'OL verse des dividendes à la métropole

Philippe Cochet, député-maire Les Républicains de Caluire-et-Cuire, est l'invité de L'Autre Direct. Il évoque sa candidature pour un troisième mandat à la tête de la fédération LR du Rhône. Il revient aussi sur le Grand Stade qui sera inauguré ce samedi et pour lequel la métropole de Lyon aura investi 200 millions.

Philippe Cochet se félicite des derniers résultats électoraux des Républicains en 2015 et promet que “Lyon et la métropole seront gagnés“ dans le futur. Il revient aussi sur une campagne des régionales où Laurent Wauquiez, le candidat de la droite, avait adressé de nombreux compliments à Gérard Collomb. Le président du groupe Les Républicains à la métropole de Lyon explicite aussi la position de la droite locale sur le Grand Stade : “le choix du site était une erreur. Quand on est dans une opération privée il faut l'assumer avec de l'argent privé. Tous les aménagements, c'est de l'argent public. Lorsqu'il y aura des bénéfices du Grand Stade quid du retour sur investissement ?“.

à lire également
Agriculteur traitant un champ aux pesticides – région de Lille, 2016 © Denis Charlet / AFP
Plusieurs maires, en France, ces dernières semaines, ont pris des arrêtés interdisant l’utilisation des pesticides sur leur territoire. A Lyon, les écologistes poussent en ce sens. Et pestent contre le maire, Gérard Collomb.
6 commentaires
  1. grandlyonnaise - 7 janvier 2016

    N'aurait il pas fallu faire preuve d'objectivité auparavant ? c'était pourtant ce que l'on pouvait attendre de lui, mais peut être ça ne plaisait pas à sa hiérarchie du parti ? Donc encore une fois, un élu a vu ses propres intérêts avant l'intérêt général, tout comme son secrétaire général, qui, comme l'ex Maire socialiste de chassieu disait être opposé, et faisait la fête avec les instigateurs du projet derrière le rideau

  2. Flop - 7 janvier 2016

    Les 40M€ de retombés économiques sur la métropole ne lui suffisent peut être pas, les 450M€ investis par l'OL et Aulas dans un territoire jusqu'ici peu dynamique ne lui suffisent peut être pas, les 1500 emplois créés par le stade ne lui suffisent peut être pas. La moindre des choses quand on a eu tout faux sur ce dossier depuis le début, c'est de se taire et d'arrêter les propositions populistes inutiles.

  3. Collombitude - 7 janvier 2016

    Un territoire peu dynamique ? L'Est lyonnais comporte les plus grandes Z.I de France. De plus:2 aéroports,des autoroutes,des rocades,des tramways,des sociétés industrielles de renommée internationale. Je rappelle que c'est le lieu qui est en cause et aussi le comportement politique du PS qui dans cette affaire a perdu son âme et perdu des mairies pour avoir pris les decinois pour des cons.

  4. Flop - 8 janvier 2016

    A decines charpieu, en 2012, avant le début des travaux du grand stade, le chômage était de 14% de la population active contre 9,9% en France et 7,8% à Lyon. Une ville avec une population qui évolue moins vite qu'à Lyon ou qu'en France en moyenne. Une ville où il y a plus de gens qui partent que de gens qui arrivent. Ce stade est une chance pour cette ville, vous devriez remercier Aulas et Collomb plutôt qu'être dans une critique stérile.

  5. franjo - 8 janvier 2016

    s'il y a bien une commune où ce stade aurait du être construit selon les critères de Flop (taux de chômage), c'est Vénissieux ! http://www.insee.fr/fr/themes/comparateur.asp?codgeo=com-69029http://www.insee.fr/fr/themes/comparateur.asp?codgeo=com-69275En plus il y avait (et il y a toujours) un terrain idéalement placé pour cela. Et le stade serait construit depuis longtemps.Quant à l'origine des ouvriers du stade : http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Dossiers/OL-Land/Grand-Stade-un-ouvrier-polonais-decede-sur-le-chantierAh, au fait, selon les mêmes sources, voici les statistiques de la ville dont le maire serait le bienfaiteur des demandeurs d'emplois de Décines :http://www.insee.fr/fr/themes/comparateur.asp?codgeo=com-69123Flop, le pseudo qui vous va ...

  6. buzz222 - 10 janvier 2016

    bravo le politique donneur de leçon. juste capable de s'opposer pendant le projet et ensuite réclamer des dividendes vu l'aura hier dans la presse, le stade amènera forcément des retombées pour Décines et plus largement l'agglomération.même si Aulas a bénéficié d'appui du Grand Lyon et de Paris, ce projet tient sur ses épaules et le soutien financier d'abord de Seydoux. il lui a fallu 10 ans juste pour un stade, que de difficultés pour les entrepreneurs en France !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut