08 Basilique de Fourvière © Tim Douet 06

Pédophilie : les évêques de France prennent des dispositions

Réunis en conférence nationale cette semaine à Lourdes alors que le cardinal Barbarin se trouve en pleine tourmente médiatique, les évêques de France ont décidé de renforcer leur travail de veille contre la pédophilie au sein de l'Église.

Une nouvelle édition de la brochure "Lutter contre la pédophilie" et une cellule de veille renforcée. Telles sont les mesures annoncées ce vendredi par la Conférence des évêques de France dont la réunion, tenue à Lourdes cette semaine, a été secouée par les révélations médiatiques relatives aux actes pédophiles des pères Preynat et Billoud dans le diocèse de Lyon. Comme l'avait rappelé mardi le cardinal Barbarin, accusé par l'association La Parole Libérée d'avoir couvert les agissements de Bernard Preynat, les évêques ont réaffirmé leur soutien aux victimes par voie de communiqué. "Leur première préoccupation est bien l’écoute et l’accompagnement des victimes, la souffrance ne connaissant pas de prescription", est-il écrit.

Table ronde le mois prochain

"Conscients de la vigilance à exercer quelles que soient les circonstances", les évêques ont "décidé de travailler précisément les questions nouvelles qui se posent à eux dès la prochaine séance du Conseil permanent en avril". La conférence a également confirmé "la parution prochaine d’une nouvelle édition de la brochure 'Lutter contre la pédophilie'". "Les évêques ont décidé de prendre un temps important lors de leur prochaine rencontre en avril pour pouvoir faire des propositions et voir ce qu'il y a lieu de mettre en place, dans la continuité de ce qui existe déjà, avec la cellule de veille pour la pédophilie, dont le rôle sera très certainement amplifié", a ainsi expliqué le porte-parole de la Conférence des évêques de France, Monseigneur Olivier Ribadeau-Dumas, dans un entretien accordé à l'AFP.

Renforcer le travail de prévention

Des décisions qui doivent venir soutenir "les efforts importants entrepris [...] pour lutter contre la pédophilie au sein de l’Église de France", selon les termes du communiqué. "Les évêques, il y a quinze ans, se sont saisis de cette question et depuis n'ont jamais cessé de travailler. L'Eglise est une institution qui a sans doute le plus travaillé cette question-là par rapport à d'autres institutions", ajoute Olivier Ribadeau-Dumas. Et de se féliciter que ce travail ait, à son avis, permis de libérer la parole :"Aujourd'hui, certaines de ses victimes se manifestent, c'est donc que le travail que nous avons mené est salutaire dans le sens où c'est un travail de prévention, d'accueil et d'écoute".

"Il y a des cas anciens qui apparaissent et que nous allons traiter bien évidemment, que nous allons prendre en compte, parce qu'il y a nécessité de soulager toute personne qui a souffert d'actes de pédophilie", reconnaît néanmoins le porte-parole.

2 commentaires
  1. la realité en face - dim 20 Mar 16 à 2 h 15

    Pourquoi cette photo de la Basilique de Fourvière vide? Quel sens a voulu donner le journaliste? On l'invite demain à 11heures à l'heure de la Messe, elle sera pleine. Bonne montée vers Pâques pour tous les catholiques.

  2. la realité en face - dim 20 Mar 16 à 16 h 08

    IL faut malheureusement reconnaître qu'Eric ZEMMOUR a mieux défendu Mgr BARBARIN en 3 mn que tous ces évêques réunis à Lourdes!http://www.dailymotion.com/video/x3ycd9q_affaire-barbarin-chacun-jette-son-fagot-dans-le-bucher-mediatique-constate-eric-zemmour_news

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut