assemblée nationale
© A.N.

Pass sanitaire : des précisions sur sa possible utilisation à partir du 9 juin

Le 11 mai, l'Assemblée Nationale a adopté en 1ère lecture un projet de loi qui contient la création d'un pass sanitaire. Le gouvernement a depuis précisé les lieux dans lesquels il sera appliqué.

La Commission nationale de l'informatique et des libertés est intervenue mercredi 12 mai au soir, après que l'Assemblée a voté en première lecture la mise en place d'un pass sanitaire à partir du 9 juin. Garante les libertés dans le domaine du numérique, la CNIL a demandé au gouvernement de préciser les lieux et évènements de plus de 1000 personnes qui seront accessibles uniquement après présentation d'un test négatif ou d'un certificat de vaccination.


Selon le Journal du dimanche, les lieux concernés seront : les chapiteaux, les théâtres, les salles de spectacle, de conférences, les salons et foires d'exposition, les stades, les établissements sportifs de plein air ou couverts, les grands casinos, les festivals, les compétitions sportives, les croisières et bateaux avec hébergement, les bals organisés par les collectivités.

Au contraire, il n'y aura pas besoin de présenter un pass sanitaire dans les grands magasins, les lieux d'enseignement et espaces de travail, les services publics, musées, cinémas, bibliothèques, parc d'attractions, grands marchés, zoos, lieux de culte, hôtels, campings, établissements thermaux.

Le texte n'est pas encore appliqué puisque, s'il a été adopté par l'Assemblée Nationale, il doit encore être voté par le Sénat. Une séance est prévue le 18 mai.

Lire aussi : Coronavirus : le pass sanitaire, concrètement, c'est quoi ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut