Parfum de scandale chez les huissiers de justice

EXCLUSIF – Le premier des huissiers du département a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Gilbert Bénichou qui préside la chambre départementale des huissiers a été placé en garde à vue samedi dernier dans les locaux de la police judiciaire de Lyon.

Assiste-t-on à une répétition de l'affaire Neyret adaptée au petit monde des huissiers de justice ? On n'en a pour l'heure pas tous les détails, mais l'affaire commence à faire des remous dans le milieu de la justice lyonnaise. Selon des sources policières et judiciaires, le président de la chambre départementale des huissiers a été interpellé et placé en garde à vue samedi 10 mars. Il a été libéré et placé sous contrôle judiciaire. Le parquet de Lyon n'a pas souhaité commenter cette affaire qui s'avère embarrassante pour le monde judiciaire. Car la chambre départementale des huissiers est non seulement l'instance professionnelle des ces officiers ministériels mais cette institution est également un partenaire de la cour d'appel de Lyon ainsi que du parquet de Lyon.

Le président de cette instance, Gilbert Bénichou, a été mis en examen pour abus de confiance aggravée ainsi que pour des faits de malversations. Son élection à la tête de la chambre départementale est toute récente, puisqu'il en a pris la direction en décembre dernier. Depuis sa mise en examen, il aurait été suspendu de ses fonctions d'huissiers.

à lire également
Certains CRS de la région Auvergne-Rhône-Alpes viennent de rejoindre pour la première fois le syndicat CFDT Alternative-Police. Ils se plaignent de ne plus pouvoir exercer le métier pour lequel ils ont été formés. "C’est une réelle envie de changement que l’on a voulu provoquer au sein des CRS puisque nos trois syndicats historiques n’apportaient plus […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut